Forum Index


Résilience : Capacité d'une famille, d'un groupe ou d'une structure à s'adapter et rebondir suite à un choc violent.

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

[Rupture] La chute de la classe moyenne
Goto page: <  1, 2, 3  >
 
Post new topic   Reply to topic     Forum Index -> La revue de presse -> Tensions et risques de rupture
Previous topic :: Next topic  
Author Message
porcinet
Membre

Offline

Joined: 09 Dec 2010
Posts: 515
Localisation: e

PostPosted: 13/03/2011, 07:21    Post subject: [Rupture] La chute de la classe moyenne Reply with quote

Le plus important est d'aller dans le bon sens et non pas d'être parfait. Juste le fait d'être conscient demande pas mal d'efforts. Il est très difficile de vivre à coté de cette société qui nous contamine tous à divers degrés.
_________________
vivre libre ou mourir (mais de mort lente)
Back to top
Publicité






PostPosted: 13/03/2011, 07:21    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Cicyle
Membre

Offline

Joined: 22 Jan 2011
Posts: 194
Localisation: Gers

PostPosted: 14/03/2011, 22:50    Post subject: [Rupture] La chute de la classe moyenne Reply with quote

je suis une néorurale de la classe moyenne (voir basse), un bac+5 à 1000 € (et -), bref j'ai tous les défauts à vos yeux.
Je ne défend pas cette classe. Je veux juste dire qu'il ne faut pas tout mettre dans le même panier !

Je suis prête à changer mes habitudes depuis longtemps, à faire dans le durable. Il y a 3 mois, je ne connaissais même pas la transition mais au fond de moi, j'appréhendais le concept.
S'il tenait qu'à moi, j'aimerais vivre au fond des bois, dans une yourte avec une ferme et des arbres, ramasser les plantes sauvages.
Seulement voilà, je suis tenue par un système, des crédits et surtout une famille dans le consumalisme.
Chaque jour est un combat contre ma famille et les habitudes. Je réduis chaque jour la consommation, les achats en supermarché, favorise le fait maison malgré les enfants et le mari qui râle "y'a plus de pains au chocolat industriels ?"

J'essaye de m'informer, de comprendre, d'appréhender le futur.
Mais je suis dans le système, c'est dur de trainer le boulet de la répprobation et de l'incompréhension pour avancer.

On ne peut pas tout changer tout de suite, sauf suite on traverse des coups durs et là malheureusement c'est subi.
Ce que je veux dire, c'est que des gens ouvrent les yeux parfois.
Certains préfèrent les refermer car la prise de conscience est si dure qu'ils préfèrent rester dans leur cocon
D'autres (et ils sont rares) acceptent de les laisser ouverts et cherchent à trouver des solutions. même dans la classe moyenne.

Je ne critique pas Porcinet et Crevette, chacun est dans un environnement différent, avec un parcours différent, des raisonnements différents.
Je fais comme Porcinet, je vide mon sac !
Je pensais trouver sur ce forum des gens avec qui partager une vision d'un futur pas très glorieux, apprendre à comprendre, et peut être trouver de l'entre-aide (du moins virtuel à défaut du réel)
Depuis qq jours, je ressens plutôt une sorte de mépris à l'égard de "ceux qui sont dans le système", ceux qui ne sont pas dans la transition.
Je ressens aussi mon énoooorme et incommensurable inculture dans tous les domaines. J'ai toujours l'impression de tomber à coté.
Moi, pauvre petite classe moyenne néorurale à bac +5 mais sans culture.

Et pourtant, j'aimerais participer, agir, me sentir utile et surtout avancer.
Vos discussions, ça fait très "club privé transitionniste" !

Moi, je dis ras le bol des étiquettes !!!
Quand l'enfer sera là, toutes les bonnes volontés seront acceptées, classe moyenne, débiles, riches, crétins des alpes !!

Amen
_________________
L'Avenir fait peur, construisons le !
Back to top
Alter Egaux
Modérateur

Offline

Joined: 19 Oct 2010
Posts: 2,693
Localisation: Ile de France et Auvergne

PostPosted: 16/03/2011, 08:24    Post subject: [Rupture] La chute de la classe moyenne Reply with quote

Cicyle wrote:
je suis une néorurale de la classe moyenne (voir basse), un bac+5 à 1000 € (et -), bref j'ai tous les défauts à vos yeux.

Passe à coté de certaines reflexions amalgamant un peu tout le monde. De toute façon, il n'est pas question de trouver des boucs émissaires.

La classe moyenne est comme les autres : elle cherche le bonheur. Simple si possible. Le monde actuel ne semble plus lui convenir. Elle va donc "réagir".

Cicyle wrote:
Seulement voilà, je suis tenue par un système, des crédits et surtout une famille dans le consumalisme.

Personne n'est en dehors. Tout le monde prend un peu d'essence chez carrouf, à un compte en banque, etc...

Certain ici n'ont pas compris cette phrase essentielle :
"Si l'histoire nous juge sévèrement, nous qui vivons dans les pays riches, ce ne sera pas pour nos choix de consommation individuels, mais pour ne pas avoir combattu les structures de domination et les rapports de pouvoir qui fixent le contexte de ces choix" de Justin Podur dans "Consumption, complicity and SUVs"

Cela ne sert à rien de taper sur tel et tel personne, mais ce qu'il faut, s'est s'indigner puis s'engager dans une démarche de transition collective (et individuelle).

Cicyle wrote:

Depuis qq jours, je ressens plutôt une sorte de mépris à l'égard de "ceux qui sont dans le système", ceux qui ne sont pas dans la transition.
Je ressens aussi mon énoooorme et incommensurable inculture dans tous les domaines. J'ai toujours l'impression de tomber à coté.

Cicyle, nous ne cherchons pas à être "entre nous", mais avec les autres. Excuses les maladresses des uns et des autres, moi compris.
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Back to top
Remas
Membre

Offline

Joined: 27 Oct 2010
Posts: 194
Localisation: Haute-savoie

PostPosted: 16/03/2011, 10:14    Post subject: [Rupture] La chute de la classe moyenne Reply with quote

Peut-être parce que ça fait déjà quelque temps que l'on discute ensemble ?
Je sais pas trop, m'enfin bon, on est là pour communiquer, apprendre, donc bon... Ne pas savoir certain truc c'est normal. Smile
J'ai pas l'impression ( avec le peu que je participe en ce moment ) que les membres du forum n'apprécient pas les gens qui sont dans le système.
Parce qu'il y a quand même la majorité d'entre nous qui y sont plus ou moins dans le système, on essaie juste de s'affranchir un peu plus chaque fois qu'on peut.
Smile
Back to top
porcinet
Membre

Offline

Joined: 09 Dec 2010
Posts: 515
Localisation: e

PostPosted: 16/03/2011, 10:56    Post subject: [Rupture] La chute de la classe moyenne Reply with quote

Cycile, ne t'inquiètes pas des généralisations, l'essentiel n'est pas une improbable perfection mais d'essayer. Donc ce que tu fais est inestimable, imagines si toute la population suivait le même chemin que toi ?
Le système exerce une emprise sur chacun de nous, qu'elle soit acceptée ou non, cela je ne le reproche à personne, ce qui m'énerve c'est cette somnolence dans laquelle nous entraine cette propagande incessante.
Des solutions pour le futur, on en connait déjà plein mais malheureusement, j'ai bien peur que ces choix ne soient pas ceux de pas mal de monde !
Après les choix individuels, là on en encore le choix. La situation n'est pas la même pour tout le monde, perso je me sens privilégié par ma situation, paradoxalement, elle n'est pas très enviable en terme de salaire, loisirs, vacances et contraintes financières mais avec un pouvoir sur mes choix et surtout un possible avenir. Et aussi, même si on n'est pas toujours d'accord, une certaine solidarité rurale. Mes voisins catholiques de droite n'hésite pas à acheter mes produits, ils m'ont proposé leur voiture quand j'était en panne et me font une pub d'enfer, effacer nos différences pour tendre vers un même but est possible mais plus facile à petite échelle. Ce qui, hélas, n'influence guère les décisions stratégiques qui sont prises dans l'indifférence générale. Ce ne sont pas les gens qui m'énervent mais la bêtise dont ils peuvent faire preuve, mais ils peuvent changer ! Ici, nous l'avons bien fait, pourquoi pas eux, il ne me semble pas être un génie dans quelque domaine que ce soit et pourtant j'ai bien compris quelques bribes de cette oppressante réalité. Je crois que c'est ce qui me rend fou de rage, c'est tellement facile et personne ou presque ne fait l'effort, ne serais-ce que de se renseigner. N'y vois pas du mépris, ceux que je méprise, je ne les "calcule" pas, mais plutôt du découragement.
.
_________________
vivre libre ou mourir (mais de mort lente)
Back to top
porcinet
Membre

Offline

Joined: 09 Dec 2010
Posts: 515
Localisation: e

PostPosted: 16/03/2011, 11:06    Post subject: [Rupture] La chute de la classe moyenne Reply with quote

Je rajouterais qu'il y un temps entre prise de conscience et action ,et que c'est bien humain. Ce système exacerbe les égoïsmes mais je ne pense pas que l'homme le soit naturellement, qu'il comprenne son intérêt, oui mais que cela soit son unique objectif, j'en doute fort. L'homme devient barbare quand un petit groupe influence la majorité pour le pouvoir mais dans un système non pyramidal je pense que notre coté le plus clair peut s'imposer mais combien faudra-t-il de leçons ?
Bon, je retourne au boulot pour expier le pêché internet qui avec cette effrayante actualité me bouffe pas mal de temps, mais je pense que comprendre est essentiel à l'action, sinon on voit ce que cela peut donner !
_________________
vivre libre ou mourir (mais de mort lente)
Back to top
Bourrache
Membre

Offline

Joined: 25 Oct 2010
Posts: 104
Localisation: Belgique

PostPosted: 16/03/2011, 13:13    Post subject: [Rupture] La chute de la classe moyenne Reply with quote

Cicyle, si cela peut te consoler, je fais aussi partie de cette classe moyenne honnie, profession libérale, adorant le hight tech (sans aller jusqu'à l'I-phone... Mr. Green ), spéculant sur le fric que tu peux mettre éventuellement de côté sur un compte terme pour améliorer la pension future... et puis un jour, c'est le réveil brutal. Pour moi, ce fut burn out et gros pépin de santé, puis de fil en aiguille, parce que tu sens que ta vie ne correspond absolument pas à tes aspirations profondes, tu commences à réfléchir et à ouvrir les yeux. Puis tu tombes par hasard sur des notions comme celle de peak oil et tu te dis : c'est quoi çà ? Et quand tu grattes un peu, alors tu vois la réalité telle qu'elle est et non telle qu'on veut te la faire croire. Le plus important, je crois, est d'avoir le courage de reconnaitre que l'on s'est trompé de voie mais qu'il n'est pas trop tard pour prendre un autre chemin.

Je suis un peu comme toi également, dans le sens où pas mal de discussions sur le forum me passent royalement au-dessus de la tête, surtout dans le domaine politique français que je ne comprends pas trop vu que j'habite en Belgique. C'est déjà assez compliqué chez nous pour s'y retrouver. C'est seulement quand je regarde des chaînes comme BFM que parfois, quand on parle de Mélanchon par exemple, je peux me dire : ah oui, j'ai déjà vu ce nom sur le forum, alors je suis plus attentive. Il n'appartient qu'à nous, si l'on veut obtenir des retours d'expériences bien particuliers, de poser les questions pour obtenir les réponses, du moins, il me semble.

Je peux aussi t'avouer que parfois, le système se rappelle à ton bon souvenir. Tu es sûre de tes nouvelles idées et puis, le gouffre immense du doute qui te saisit car tu es en général tout seul dans ton entourage à penser ainsi. Alors, rien que la lecture de ce forum me dit que non, je ne suis pas dans l'erreur et cela vaut la peine de continuer, quitte à se servir du système jusqu'au bout pour instaurer un nouveau mode de vie.
_________________
"Je ne sais pas comment la Troisième Guerre Mondiale sera menée, mais je sais comment sera la quatrième : avec des bâtons et des pierres" A. Einstein
Back to top
porcinet
Membre

Offline

Joined: 09 Dec 2010
Posts: 515
Localisation: e

PostPosted: 16/03/2011, 20:15    Post subject: [Rupture] La chute de la classe moyenne Reply with quote

Bourrache, tu résumes bien mieux que je le voulais. En bref, Cicyle, ne culpabilises surtout pas, suit ton nouveau chemin et n'hésite pas à poser des questions, après tout ce forum (mille mercis aux créateurs) est là pour ça.
_________________
vivre libre ou mourir (mais de mort lente)
Back to top
Ramite
Modérateur

Offline

Joined: 18 Oct 2010
Posts: 1,051
Localisation: Gers

PostPosted: 16/03/2011, 21:30    Post subject: [Rupture] La chute de la classe moyenne Reply with quote

Cycile, c'est pas toi en arrivant ici, qui nous avais fait un topic sur les différentes phases émotionnelles après une prise de conscience ? Tu devrais le relire, je crois que tu viens de changer de phase Mr. Green

Trêve de plaisanterie, Ce qui manque aussi peut-être sur ce forum, c'est de la féminité :
Nous y sommes une majorité d'hommes, et comme chacun apporte ses compétences, les compétences collectives tournent surtout autour de compétences et d'intérêts "masculins", comme la géopolitique par exemple, ou l'économie, ou encore diverses compétences scientifiques, etc.
Mais ce n'est pas parce que les cases qui te permettraient de d'avantage t'exprimer sur ce forum n'existent pas encore qu'il ne faut pas les y créer, puis les remplir.
Je suis certain que tu as des compétences à nous apporter, des sujets d'intérêt auxquels nous n'avions pas pensé et qui seront tout à fait opportuns Okay (d'ailleurs, tu as déjà lancé plusieurs débats très enrichissants, et contribué à d'autres !)
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Back to top
Visit poster’s website
Remas
Membre

Offline

Joined: 27 Oct 2010
Posts: 194
Localisation: Haute-savoie

PostPosted: 16/03/2011, 21:39    Post subject: [Rupture] La chute de la classe moyenne Reply with quote

Juste pour dire que je possède un Iphone....
Et aussi que je joue à Call of Duty,
donc bon voilà, je suis carrément pas hors du système.
Mais on peut changer, et on essaie de savoir comment faire, c'est le début de la transition. ( enfin je crois )
Back to top
porcinet
Membre

Offline

Joined: 09 Dec 2010
Posts: 515
Localisation: e

PostPosted: 16/03/2011, 21:46    Post subject: [Rupture] La chute de la classe moyenne Reply with quote

Oui, Rémas, je ne joue plus, mais j'ai joué. Pour Ramite, situer le rôle des femmes en dehors de la sphère géopolitique me semble un poil sexiste. Une femme n'est pas un machine à reproduire et à se soucier de l'avenir de ces gosses. Même si je sais bien que ce n'est pas ce que tu voulais dire, je trouve l'idée sous-jacente ! Après, l'idée de préserver sa progéniture, engendre l'idée de préserver l'environnement qui permet cette situation. Je pense que le masculin a volé au féminin l'agencement des tribus humaines et que la masculinisation de la gestion humaine entraine notre chute. J'aurais voulu être une femme (imaginez starmania en fond musical).
_________________
vivre libre ou mourir (mais de mort lente)
Back to top
Remas
Membre

Offline

Joined: 27 Oct 2010
Posts: 194
Localisation: Haute-savoie

PostPosted: 16/03/2011, 21:48    Post subject: [Rupture] La chute de la classe moyenne Reply with quote

Le système économique est encore suffisamment sur pied pour pouvoir réaliser ton souhait... Rolling Eyes
Tu aurais été encore plus rebelle j'imagine ?
Back to top
porcinet
Membre

Offline

Joined: 09 Dec 2010
Posts: 515
Localisation: e

PostPosted: 16/03/2011, 21:50    Post subject: [Rupture] La chute de la classe moyenne Reply with quote

Rémas, en me relisant je constate que je suis tendancieux, il s'agit bien de jeu vidéo quand je dis que j'ai joué.
_________________
vivre libre ou mourir (mais de mort lente)
Back to top
Ramite
Modérateur

Offline

Joined: 18 Oct 2010
Posts: 1,051
Localisation: Gers

PostPosted: 16/03/2011, 21:57    Post subject: [Rupture] La chute de la classe moyenne Reply with quote

Porcinet, je ne suis bien évidemment pas sexiste, et je ne rechigne pas à mettre la main à la pâte concernant l'entretien du foyer, chez moi ; mais les hommes et les femmes sont ce qu'ils sont, et il suffit de parcourir des forums qui traitent de géopolitique ou de mécanique, et des forums qui traitent de recettes ou de produits de beauté pour voir que d'évidence la parité n'y est pas naturelle. Smile
Chacun doit tirer parti de ce qu'il est, et développer ses compétences qui lui sont propres. Wink
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Back to top
Visit poster’s website
porcinet
Membre

Offline

Joined: 09 Dec 2010
Posts: 515
Localisation: e

PostPosted: 16/03/2011, 22:05    Post subject: [Rupture] La chute de la classe moyenne Reply with quote

Rémas, ta question n'a pas de sens. Je ne vois aucun souhait personnel dans ma réponse et si il s'agit d'une féminisation de la société, je l'appelle de mes voeux, mais je doute que le système actuel permette cela, il irait plutôt dans le sens opposé. Et mes réactions n'existent que parce que nous vivons dans un système injuste et non pas pour le plaisir de se rebeller. Crois bien que je n'aspire qu'à la paix à travers une vie simple mais riche de rencontres et de partages et le système actuel ne le permet pas, d'où mon insoumission. Si les lois étaient justes et appliquées par des justes, je les suivraient sans problème. Mais ce n'est pas le cas et se rebeller me semble plus relever d'un acte positif que d'une révolte adolescente. J'ajoute que dans un monde idéal, je suis contre toute forme de loi qui finie toujours par profiter au moins bien intentionné.
_________________
vivre libre ou mourir (mais de mort lente)
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Forum Index -> La revue de presse -> Tensions et risques de rupture All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 3  >
Page 2 of 3

 
Jump to:  

Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation