Index du Forum


Résilience : Capacité d'une famille, d'un groupe ou d'une structure à s'adapter et rebondir suite à un choc violent.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Peak Oil] Taux de déplètion mondial

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La revue de presse -> Sciences et économie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 29/09/2011, 05:52    Sujet du message: [Peak Oil] Taux de déplètion mondial Répondre en citant

Voici un message (oleocene) de phyvette, très interessant, donnant une indication sur le futur taux de déplétion du pétrole :

phyvette a écrit:
Matthieu Auzanneau dans le blog d'Oil Man fait le point sur les prévisions de taux de déclin mondial des champs existants en exploitation :

Majid Al Moneef l'ambassadeur saoudien auprès de l'Opep : 6 à 8 % par an
dont Arabie Saoudite : 4 %

Pour Pemex Cantarell : 14 % par an

Le pdg d'ExxonMobil a récemment déclaré que le taux habituel de déclin des projets pétroliers et gaziers est de 5 à 6 % par an.
Mais pour Exxon entre 2,5 et 3 % par an.

Robert Hirsch haut fonctionnaire américain (auteur du fameux rapport), à avoir soulever publiquement la question du 'peak oil' ― table sur un déclin compris entre 2 et 4 % par an.

le département de l'énergie américain table sur un déclin annuel de 3,3 % par an.

la production de brut européenne (Mer du Nord) chute en moyenne de 6 % par an depuis dix ans.

LIEN

_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 29/09/2011, 05:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 23/02/2013, 15:35    Sujet du message: [Peak Oil] Taux de déplètion mondial Répondre en citant

Citation:
Le déclin des majors du pétrole et la montée en puissance de l’OPEP



Agence Ecofin 22 Fev 2013

Sur son blog spécialisé le journaliste Matthieu Auzanneau (photo) présente l’évolution des majors du pétrole depuis 2004 année où elles ont atteint, selon lui, leur apogée.
Le cumul de la production de brut d’Exxon, BP, Shell, Chevron et Total a atteint en 2004 10,760 millions de barils par jour. Depuis, il a chuté d'un quart. Il a atteint seulement 7,981 Mb/j en 2012, ce qui représente une baisse de 25,8 % en 8 ans, en dépit de forages plus nombreux. « Total, par exemple, a vu sa production baisser de près de 20 % depuis 2007, alors même que le géant français dispose aujourd'hui d'au moins 40 % de puits d'extraction en plus ! », précise le journaliste.



Ce déclin des majors serait compensé par la progression des pays de l’OPEP, essentiellement de l'Irak, de l'Arabie Saoudite et des pays de l'ex-Union Soviétique. « L'Opep se contente aujourd'hui d'assurer un peu plus de 40 % de la production mondiale. Mais elle contrôle plus de 70 % des réserves prouvées de la planète. Par conséquent, à mesure que les champs de pétrole connus s'épuiseront, la production devrait de plus en plus se concentrer dans les principaux pays de l'Opep, à commencer (ou à terminer) par l'Arabie Saoudite, ainsi que, dans une moindre mesure, en ex-Union Soviétique » prédit Matthieu Auzanneau.
http://www.agenceecofin.com/hydrocarbures/2202-9123-le-declin-des-majors-du…

_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Crevette
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 609
Localisation: Finistère Phare-Ouest

MessagePosté le: 23/02/2013, 18:51    Sujet du message: [Peak Oil] Taux de déplètion mondial Répondre en citant

Il semble que ça aille très très vite!

Va falloir s'accrocher, ça va secouer... Mr. Green
_________________
La nature, c'est ce que nous sommes, et tout ce que nous avons.
Revenir en haut
Phyvette
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 457
Localisation: viroflay

MessagePosté le: 23/02/2013, 21:24    Sujet du message: [Peak Oil] Taux de déplètion mondial Répondre en citant

Mais ce n'est que la production des IOC : International Oil Companies, compagnies pétrolières privées.
Qui ne représentent que 10% de la production.
_________________
n°1
n°2
n° 3
Revenir en haut
Crevette
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 609
Localisation: Finistère Phare-Ouest

MessagePosté le: 28/02/2013, 19:40    Sujet du message: [Peak Oil] Taux de déplètion mondial Répondre en citant

Certes...

Mais ça préfigure la suite...

L'arbre qui cache la forêt.
_________________
La nature, c'est ce que nous sommes, et tout ce que nous avons.
Revenir en haut
Phyvette
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 457
Localisation: viroflay

MessagePosté le: 28/02/2013, 23:04    Sujet du message: [Peak Oil] Taux de déplètion mondial Répondre en citant

La forêt on la voit très bien en gros 60% de production non OPEC qui dépléte depuis 10 ans et 40% de production OPEC avec 5 millions de b/j de marge disponible, avec un maximum de 10 millions de b/j dans dix ans. Ensuite ...?!
_________________
n°1
n°2
n° 3
Revenir en haut
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 06/04/2013, 15:36    Sujet du message: [Peak Oil] Taux de déplètion mondial Répondre en citant

Voici plusieurs graphiques caractéristiques de Gail Tverberg montrant le décrochage de la production de pétrole, et le décrochage étatique (vers une guerre civile) : Egypte, Syrie, Yemen...

How Oil Exporters Reach Financial Collapse (en anglais).



La critique est que la manne financière est qu'elle est bien plus forte dans les années 2000-2013...
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 31/07/2013, 16:24    Sujet du message: [Peak Oil] Taux de déplètion mondial Répondre en citant

Le charbon en passe de dépasser le pétrole :


_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Phyvette
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 457
Localisation: viroflay

MessagePosté le: 23/01/2014, 03:06    Sujet du message: [Peak Oil] Taux de déplètion mondial Répondre en citant

Le pentagone commence à flipper sa race à propos du pic pétrolier :

- Le pétrole conventionnel (70% du total) décline au rythme de 6.3% au lieu des 3% prévus par AIE
- Les exportations ont atteint leur pic en 2005 et déclinent depuis 2009.
- Les pays de l’OPEP autoconsomment de plus en plus.
- La production de pétrole de schiste va atteindre son pic en 2016-2017
- Depuis 2000 les investissements pétroliers ont augmentés de 200 à 300% pour 12% de gain de production.

Ça commence à les inquiéter, verrons nous bientôt la faillite d’une des majors et ensuite les marchés ne voudront plus investir dans les autres, ce qui provoquera encore plus de faillites, etc… et sans intervention des gouvernements, comme pour les banques nous assisteront à l’effondrement brutal de la production pétrolière. Mais le pic tout liquides sera atteint, probablement bien avant 2020.

http://www.resilience.org/stories/2014-01-21/us-army-colonel-world-is-sleep…
_________________
n°1
n°2
n° 3
Revenir en haut
Ramite
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2010
Messages: 1 054
Localisation: Gers

MessagePosté le: 26/01/2014, 19:51    Sujet du message: [Peak Oil] Taux de déplètion mondial Répondre en citant

Oui, ça se rapproche. Je penche aussi pour 2016 depuis quelques mois.
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Crevette
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 609
Localisation: Finistère Phare-Ouest

MessagePosté le: 29/01/2014, 18:44    Sujet du message: [Peak Oil] Taux de déplètion mondial Répondre en citant

Oui, ça sent le roussi...

Les shale oil & gas ne suffiront pas, sauf peut être quelque temps aux USA.
_________________
La nature, c'est ce que nous sommes, et tout ce que nous avons.
Revenir en haut
Phyvette
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 457
Localisation: viroflay

MessagePosté le: 29/01/2014, 22:27    Sujet du message: [Peak Oil] Taux de déplètion mondial Répondre en citant

Crevette a écrit:
Les shale oil & gas ne suffiront pas, sauf peut être quelque temps aux USA.
Même pas.
Le boom du pétrole de schiste américain devrait plafonner en 2016, selon Washington. Et ensuite ?

http://petrole.blog.lemonde.fr/2014/01/22/le-boom-du-petrole-americain-devr…
_________________
n°1
n°2
n° 3
Revenir en haut
Crevette
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 609
Localisation: Finistère Phare-Ouest

MessagePosté le: 30/01/2014, 12:52    Sujet du message: [Peak Oil] Taux de déplètion mondial Répondre en citant

Merci Phyvette, j'ai oublié le lien...
_________________
La nature, c'est ce que nous sommes, et tout ce que nous avons.
Revenir en haut
Phyvette
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 457
Localisation: viroflay

MessagePosté le: 11/03/2017, 19:55    Sujet du message: [Peak Oil] Taux de déplètion mondial Répondre en citant

L’économie est comme une voiture autonome
Par Gail Tverberg toujours aussi pertinente.

http://lesakerfrancophone.fr/oops-leconomie-est-comme-une-voiture-autonome
_________________
n°1
n°2
n° 3
Revenir en haut
Phyvette
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 457
Localisation: viroflay

MessagePosté le: 27/04/2017, 09:07    Sujet du message: [Peak Oil] Taux de déplètion mondial Répondre en citant

Citation:
Pétrole: les découvertes et les investissements tombés à des niveaux historiquement bas en 2016

Paris - Les compagnies pétrolières ont continué l'an dernier à réduire massivement leurs investissements, selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence internationale de l'énergie (AIE) qui s'inquiète pour la sécurité énergétique mondiale.

Les découvertes de pétrole sont tombées à 2,4 milliards de barils l'an dernier, contre une moyenne de 9 milliards de barils par an durant les quinze dernières années, tandis que "le nombre de projets qui ont reçu une décision finale d'investissement ont chuté à leur plus bas niveau depuis les années 1940", s'inquiète l'AIE dans un communiqué...]

https://www.romandie.com/news/Petrole-les-decouvertes-et-les-investissement…

Chiffres a mettre en rapport avec la consommation mondiale annuelle de pétrole de 35 milliards de barils.
_________________
n°1
n°2
n° 3
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:57    Sujet du message: [Peak Oil] Taux de déplètion mondial

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La revue de presse -> Sciences et économie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation