Index du Forum


Résilience : Capacité d'une famille, d'un groupe ou d'une structure à s'adapter et rebondir suite à un choc violent.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le budget pour "transitionner"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Bienvenue sur le forum Transition -> Le bistrot des transitionnistes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loup Espiègle
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2011
Messages: 139
Localisation: Sud-Est

MessagePosté le: 30/10/2011, 15:33    Sujet du message: Le budget pour "transitionner" Répondre en citant

Salut les Transitionneurs,

Je voudrais connaître votre avis sur le budget de la transition. Devenir autonome, ça coûte des sous tout de suite et moins après. Il faut donc allonger de l'argent pour faire des économies par la suite.

Comment voyez-vous la question financière de la transition ?

Imaginez que vous fassiez un micro-trottoir pour interroger des gens dans la rue. Déjà ils vont demander "c'est quoi la transition, la nouvelle mode à New York ?" et après "désolé, je suis à sec le 15 du mois, c'est un truc de riche votre histoire".

Mon impression est que la transition n'est pas donnée, et je réfléchis à comment réunir les sous pour me rendre autonome.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 30/10/2011, 15:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Leaf
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2011
Messages: 121
Localisation: Aquitaine

MessagePosté le: 30/10/2011, 17:26    Sujet du message: Le budget pour "transitionner" Répondre en citant

L'argent nécessaire pour franchir le pas est un des problèmes majeurs d'un changement de mode de vie.

Pour ma part je décompose les besoins de la vie post-transition ainsi :

1) Approvisionnement en eau potable (la base de la base)
2) Approvisionnement en nourriture saine
3) Protection thermique
4) Besoins médicaux
5) Protection contre la prédation
6) Apports culturels
7) Lien social
8) Électricité

Les besoins 1, 2 et 3 sont les plus coûteux car ils impliquent de posséder de la terre et une construction.
Le besoin 4 nécessite des connaissances et des compétences qui ne sont pas à la portée de tout le monde.
Le besoin 5 nécessite des compétences et un peu de matériel, (une épaisse haie d'aubépine est gratuite, un troupeau de jars ne coûte pas cher et tond la pelouse, une arme est assez peu coûteuse).
Le besoin 6 nécessite du matériel plus ou moins coûteux mais présent partout (livres, jeux de société, lecteurs optiques, ordinateurs...)
Le besoin 7 permet de répondre en grande partie aux besoins 5 et 6, potentiellement au besoin 4 (il y'a un médecin sur le forum ?) et peut faciliter le comblement des besoins 1, 2 et 3.
Le besoin 8 est un investissement coûteux.

En gros, un budget nécessaire X pour une personne est largement divisé si la démarche d'autonomisation est collective. Donc pour répondre à ta question, je vois la question financière de la transition comme une question délicate dont la réponse pourrait-être une action collective bénéfique à chaque individu.

Après, avec des chiffres, ça fait quand même lourd. Plusieurs centaines de milliers d'euros pour la terre (constructible et cultivable) + le bâti + générateur + purificateur......

Après, des économies peuvent être faites si des personnes viennent aider : 10 personnes qui creusent la cave avec des pelles, ça évite déjà la facture de Kiloutou. Si 150 ha sont achetés collectivement, ça fait moins cher que 10 x 15 ha achetés séparément. Etc....

Après je t'avoue que le budget me pose aussi un réel problème, surtout concernant l'acquisition de la terre. :/
Revenir en haut
Crevette
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 609
Localisation: Finistère Phare-Ouest

MessagePosté le: 30/10/2011, 18:36    Sujet du message: Le budget pour "transitionner" Répondre en citant

Même s'il y a autant de projets de transition que de personnes, je peux donner des chiffres à titre indicatif, les investissements pour mon exploitation fruits/légumes.

Bien sûr, il y a des solutions moins coûteuses, suivant votre propre situation, les circonstances, les relations, le projet...
Effectivement, le prix souvent délirant de la terre est un obstacle réel. Mais, la location est une excellente solution.


Terre: 6.65ha x 3 500€/ha: 23 500€ (prix juste (honnête) par ici)
Puits creusé à la pelle 18tonnes à chenilles, buses, géotextile et caillasses inclus: 2 000€
Eolienne de pompage mécanique: 3 000€

Verger: 10 000€ palissage kiwis inclus
Tunnels d'occase bâchés: 1 500€ x 2 soit 3 000€ mais ce n'est pas indicatif parce que tout le monde n'a pas besoin de 2 tunnels de 40x8m
_________________
La nature, c'est ce que nous sommes, et tout ce que nous avons.
Revenir en haut
Leaf
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2011
Messages: 121
Localisation: Aquitaine

MessagePosté le: 30/10/2011, 21:15    Sujet du message: Le budget pour "transitionner" Répondre en citant

Pas cher en ce qui te concerne. Mais tu vis sur place ? Combien cela a couté au niveau du bâti ?
Revenir en haut
Loup Espiègle
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2011
Messages: 139
Localisation: Sud-Est

MessagePosté le: 31/10/2011, 08:01    Sujet du message: Le budget pour "transitionner" Répondre en citant

C'est marrant que tu donnes cette liste d'éléments importants pour la vie post-crash, car elle ressemble à celle de Piero San Giorgio dans son bouquin pour établir une Base Autonome Durable :
    1-eau
    2-nourriture
    3-santé
    4-énergie
    5-connaissance
    6-défense
    7-lien social

Comme tu dis l'autonomie est moins onéreuse si collective (voir communautés de l'ARche par exemple), mais je ne suis pas sûr que tout le monde soit adapté à une vie communautaire. Disons que vivre à plusieurs décroissants dans un hameau est déjà plus réaliste que de partager un seul bâtiment de ferme.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Leaf
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2011
Messages: 121
Localisation: Aquitaine

MessagePosté le: 31/10/2011, 13:05    Sujet du message: Le budget pour "transitionner" Répondre en citant

Oui, le hameau, c'est ce que je sous-entendais. Le bâtiment collectif, moi le premier, j'aurais du mal. Ou s'établir dans une des ces communes en voie de désertification. ^^
Je ne connais pas Piero San Giorgio, mais je sens que je vais aimer, je vais faire quelques recherches.
Revenir en haut
Crevette
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 609
Localisation: Finistère Phare-Ouest

MessagePosté le: 31/10/2011, 20:01    Sujet du message: Le budget pour "transitionner" Répondre en citant

Ben il n'y a qu'un horrible poulailler en ruine qui sert de hangar, hélas, je ne vis pas sur place.
Pour bâtir, il faudra attendre que le verger entre en production et génère un revenu...
_________________
La nature, c'est ce que nous sommes, et tout ce que nous avons.
Revenir en haut
Ramite
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2010
Messages: 1 054
Localisation: Gers

MessagePosté le: 03/11/2011, 21:43    Sujet du message: Le budget pour "transitionner" Répondre en citant

Si tu veux pouvoir être totalement autonome toute ta vie, c'est simple, il te faut l'équivalent en monnaie de l'intégralité de ce que tu aurais consommé dans ta vie, y compris en tenant compte de l'inflation. Tout dépend donc de ce que tu as besoin.
Mais ce que tu dépenseras maintenant, tu ne le dépenseras pas ensuite, et vice-versa. Tout dépend donc du niveau d'autonomie immédiate que tu te fixes.

Pour ma part, je préfère miser sur la décroissance plutôt que sur la transition, càd que je commence par diminuer mes besoins, et que cela me permet de diminuer l'effort corrélatif à cela, et donc de disposer de d'avantage de temps libre, temps libre qui, il me semble, est ce qu'il y a de plus vital dans la préparation d'une transition, tant pour acquérir des savoirs-faire que pour nouer des relations, augmenter la résilience de mes sources d'approvisionnements, faire de la récup' et du bricolage, obtenir des opportunités, augmenter la qualité de mes consommations, etc.
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
postdave
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 851
Localisation: Sud Ouest

MessagePosté le: 06/11/2011, 16:20    Sujet du message: Le budget pour "transitionner" Répondre en citant

L'autonomie, c'est quelques centaines de m2 à la campagne, quelques animaux, quelques graines, de quoi construire une cabane et un poêle à bois.
Tout au plus 3 à 5000 euros (donc une saison d'été de plonge sur la côte ou vendange, bref à la portée de tout le monde)

Je pense que la base de la transition c'est quand même parmi les rêves de vie les moins cher, et largement.

Là ou cela peut être plus compliqué qu'un autre rêve de vie, c'est les difficultés familiales/amicales que le côté décaler de la démarche peut engendrer.
Revenir en haut
gpjp
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Fév 2012
Messages: 43
Localisation: 88-Vosges

MessagePosté le: 23/02/2012, 19:57    Sujet du message: Le budget pour "transitionner" Répondre en citant

Le budget dépend de ce que l'on estime être les besoins post transition.

Pour ce qui est eau/nourriture/énergie/habitation, il va de soit qu'il faut un terrain pour :

* Eau :
-récupération d'eau de pluie, stockage dans des cuves ou bassins ou forage d'un puit.

* Nourriture :
-plantation d'un jardin et d'un verger pour avoir des fruits et légumes.
-plantation de plantes aromatiques et médicinales pour épicer les repas et se soigner (on rejoint le point "Santé").
-élevage de poules, canards et lapins pour avoir de la viande avec les déchets végétaux et alimentaires.

* Energie :
-éolienne et/ou panneaux solaires photovoltaiques et thermiques (air et eau)
-petit bosquet de plantes à croissance rapide pour le poêle à bois/cheminée (miscanthus par exemple).

* Habitation :
-Viser la moindre consommation de l'habitation (esprit NégaWatt), investir dans l'isolation et dans l'utilisation des énergies renouvelables.

Si l'habitation a un rôle de protection elle devra de préférence être en dur, un vieux corps de ferme avec des murs épais devient lors intéressant. On rejoint le point "Défense".
Si on avantage le nomadisme avec la possibilité de partir dans que les endroits craignent, un camping car ou une camionnette aménagée (plus passe partout) feront l'affaire.

* Connaissances :
-Une bonne bibliothèque avec des livres qui sont des supports ne nécessitant aucune technologie pour être lus. Il y a la connaissance académique (une grosse encyclopédie en 25 volumes sera utile) et pratique (manuels techniques ou connaissances appliquées -santé, plantes, champignons, etc...)

En plus du savoir, il y a le savoir faire qui inclue donc la pratique et donc l'outillage. Pour ce dernier on devra donc avoir aussi de l'outillage manuel dont la seule énergie sera l'huile de coude en plus d'un outillage électrique (plutôt qu'à pétrole).

* Défense :
+++Point conflictuel en fonction de ce que l'on met dedans.
-Défense passive : apportée par le terrain (murs de clôture, fossés, dans une moindre mesure grillages et barbelés -j'ai un rouleau à dévider en cas de besoin), par des plantations (piracantas, mûriers, framboisiers), par la maison (murs épais, volets renforcés -fabriqués en bois avec des barres de fer dedans pour éviter la coupe à la tronçonneuse ou à la hache-, grilles au fenêtres, portes blindées ou renforcées voire doublées pr une porte métallique (solution de mon grand-père).
-Défense active : utilisation d'armes diverses (arc, armes blanches, armes à feu), de pièges dans le terrain (trous avec ou sans piques en périphérie ou sur des passages obligés, voire des mines artisanales) ou dans les accès de la maison (entrée ou couloirs piégés).
Ces défenses peuvent être familiales ou communautaires (hameau/quartier/lotissement) et on rejoint là les "liens sociaux".

* Liens sociaux :
Ces liens vont se tisser naturellement autour des personnes qui gèreront le mieux la situation, y seront le mieux préparés. Comme ceux qui seront comme nous préparés auront des solutions et une organisation à proposer à ceux qui sont perdus, avec une part d'expérience, de connaissances et de pratiques ils seront favorisés pour les échanges.
En fonction de la situation, une petite société locale avec son économie se constituera, chacun apportant sa contribution.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:22    Sujet du message: Le budget pour "transitionner"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Bienvenue sur le forum Transition -> Le bistrot des transitionnistes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation