Index du Forum


Résilience : Capacité d'une famille, d'un groupe ou d'une structure à s'adapter et rebondir suite à un choc violent.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Débat] Le SMIC et la décroissance

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Bienvenue sur le forum Transition -> Le bistrot des transitionnistes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 30/10/2011, 19:02    Sujet du message: [Débat] Le SMIC et la décroissance Répondre en citant

Mélenchon a utilisé la démonstration, face à Alain Minc et sa mondialisation heureuse, mais je l'ai complétée.
Chez les décroissants, il y a un tabou : le SMIC.
Le problème du gateau qui diminue, pour un bourgeois, cela passe, mais un gars au taquet...

Démonstration :

En 1985, 1 million de SMICARD, SMIC = 4 208 Francs brut, la baguette coûtait 2,30 Francs, 1 SMIC = 1829 baguettes de pain.
En 2011, 3,5 millions SMICARDS, SMIC = 1 365 € brut, la baguette coûtait 0,85 centimes d’€, 1 SMIC = 1605 baguettes de pain.

Conclusion : en 2011, on peut acheter 225 baguettes de moins qu’en 1985 avec le Smic.

Mais surtout, beaucoup plus de monde sont au SMIC, sans compter les temps partiels imposés, à 800 €/mois.

Les salaires bas et la précarisation ont laminé les classes moyennes. C'est un fait.

Je prends l'exemple du pain, car en prenant la bastille, c'est ce qu'ils demandaient, les révolutionnaires. La reine leur a proposé de la brioche. On connait la suite.
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 30/10/2011, 19:02    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Loup Espiègle
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2011
Messages: 139
Localisation: Sud-Est

MessagePosté le: 31/10/2011, 07:44    Sujet du message: [Débat] Le SMIC et la décroissance Répondre en citant

CORRECTION

Chiffres INSEE : en 1985, on était 55 millions en France contre 63,4 aujourd'hui. En 1985, 61% de la pop. travaille contre 64% aujourd'hui. Ce qui donne un taux de smicard de 3% en 1985 et 8,6% aujourd'hui.
La proportion de smicards a donc plus que doublé !

Le pouvoir d'achat exprimé en pain a diminué, peut-être à cause des 35H, des charges sociales et de la flambée des prix des denrées agricoles. Faut bien voir que le pétrole a sacrément augmenté aussi !

Je n'ai pas compris pourquoi le SMIC est un tabou.
_________________


Dernière édition par Loup Espiègle le 31/10/2011, 11:06; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 31/10/2011, 07:57    Sujet du message: [Débat] Le SMIC et la décroissance Répondre en citant

Loup Espiègle a écrit:
La proportion de smicards a donc diminué !

Le piège de la proportionnelle par Loup.

En nombre, ils sont plus nombreux, mais ce qui compte, c'est la proportion... Mort de Rire
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Loup Espiègle
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2011
Messages: 139
Localisation: Sud-Est

MessagePosté le: 31/10/2011, 11:08    Sujet du message: [Débat] Le SMIC et la décroissance Répondre en citant

Alter Egaux a écrit:
Loup Espiègle a écrit:
La proportion de smicards a donc diminué !

Le piège de la proportionnelle par Loup.
En nombre, ils sont plus nombreux, mais ce qui compte, c'est la proportion... Mort de Rire

J'ai fait une petite faute de calcul, qui change complètement le résultat...
Ça paraissait un peu gros n'est-ce pas ? Mr. Green
J'ai corrigé ! Okay

Mais tu ne m'as pas dit pourquoi le SMIC est tabou.

Vive la paupérisation... Evil or Very Mad
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 01/11/2011, 09:52    Sujet du message: [Débat] Le SMIC et la décroissance Répondre en citant

Son augmentation est tabou.
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Ramite
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2010
Messages: 1 054
Localisation: Gers

MessagePosté le: 03/11/2011, 21:28    Sujet du message: [Débat] Le SMIC et la décroissance Répondre en citant

Si on augmente le smic, on réclame aux employeurs de débourser d'avantage pour leurs employés. Le résultat, ce sera que seules les grandes entreprises pourront se le permettre, et qu'elles couleront d'avantage de petites et moyennes entreprises. Donc, augmenter le smic, c'est participer à la concentration du capital.

On parle souvent d'augmenter les impôts pour les classes supérieures, donc on accepte que l'état prélève au riches. Mais pour ce qui est d'aider les pauvres, on ne compte jamais sur l'état : c'est encore aux employeurs de faire l'effort.
Quand pensera-t-on enfin à reverser une part de ces impôts, prélevés aux riches, directement dans la poche des pauvres, au lieu de s'en servir pour faire des infrastructures qui bénéficient surtout et une fois de plus à la grande industrie ?
Un impôt redistributif, voila ce qu'il faudrait pour la décroissance ; et non une augmentation du smic : on prélève l'impôt en proportion, voire avec une progressivité comme actuellement, et on redistribue en parts égales, à tous. On partage égalitairement la cagnote.

"cette année, l'état a récolté 6854€ par personne ; faites-en bon usage, n'oubliez pas de financer l'école du village pour vos enfants, de participer à l'achat collectif d'une éolienne communale, de consommer les produits de vos voisins plutôt que de cotiser pour l'entretien des autoroutes, de financer des associations culturelles pour vous et vos voisins plutôt que de financer un lobby militaro-indstriel, etc. L'état ne fait que redistribuer, et c'est vous qui investissez !"
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
postdave
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 851
Localisation: Sud Ouest

MessagePosté le: 06/11/2011, 16:15    Sujet du message: [Débat] Le SMIC et la décroissance Répondre en citant

Augmenter le SMIC, c'est faire une piqure d'adrénaline à un mort.

Ou pour prendre la traditionnelle image du train en marche qui fonce vers le pont détruit, augmenter le SMIC c'est faire jouer du sifflet... Wink
Revenir en haut
Loup Espiègle
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2011
Messages: 139
Localisation: Sud-Est

MessagePosté le: 08/11/2011, 13:29    Sujet du message: [Débat] Le SMIC et la décroissance Répondre en citant

Une chose est sûre, il faut faire sauter le SMIC si on veut sauver l'emploi, à moins de sortir de l'Union européenne et de taxer les importations.
Si on attend péniblement que les salaires minimums s'alignent au niveau mondial, on aura eu le temps de crever dix fois. Surtout qu'en Chine ça ne va pas se faire du jour au lendemain.

Les lois sur le salaire minimum, un non-sens
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
postdave
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 851
Localisation: Sud Ouest

MessagePosté le: 08/11/2011, 14:07    Sujet du message: [Débat] Le SMIC et la décroissance Répondre en citant

Loup Espiègle a écrit:
Une chose est sûre, il faut faire sauter le SMIC si on veut sauver l'emploi, à moins de sortir de l'Union européenne et de taxer les importations.
Si on attend péniblement que les salaires minimums s'alignent au niveau mondial, on aura eu le temps de crever dix fois. Surtout qu'en Chine ça ne va pas se faire du jour au lendemain.

Les lois sur le salaire minimum, un non-sens

Il n'y a pas assez de travail quoi qu'il arrive (gain de productivité).

Je pense que la solution serait d'avantage dans la réduction drastique du temps travaillé (partage), que dans une réduction du SMIC, qui signifierais philosophiquement asservissement, et économiquement paupérisation et baisse de la consommation des ménages.

Nous qui sommes des alternatifs, il faut bien se racler la soupière sur des propositions.
je propose pour ma part de longue date la création d'un status d'objecteur de société de consomation :
- Limite du temps travaillé à 20h/semaine, avec baisse de salaire en conséquence.
- regroupement de toutes les prestations sociales en bien en nature (un bout de terrain, de quoi éco construire, un droit de tirage eau et fournitures essentielles)
- le droit à commercer librement, artisanat et vente des surplus de production, même transformé, sans législation contraignante.

Ainsi pour chaque salarié à temps plein qui adopte ce mode, il créé un nouveau poste identique.

Celà entraine :
- Baisse drastique du chômage (sans cout sup pour l'état, car transfert des coups sociaux actuels, et peut être même économie car des terres en friches et le matériaux ne coute pas cher).
- Opportunité pour plein de gens de sortir du système, pacifiquement, en construisant un avenir sociétal.
- Autonomisation et résilience d'une partie croissance de la population
- qualité de l'alimentation et donc de la santé via l'appropriation par chacun de la chaine alimentaire
Revenir en haut
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 08/11/2011, 21:28    Sujet du message: [Débat] Le SMIC et la décroissance Répondre en citant

postdave a écrit:
- Limite du temps travaillé à 20h/semaine, avec baisse de salaire en conséquence.

Mais c'est déjà le cas : le SMIC horaire avec un temps partiel imposé. 800 €.
Résultat, les gens qui sont à ce rythme font 2 jobs.
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
postdave
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 851
Localisation: Sud Ouest

MessagePosté le: 08/11/2011, 22:22    Sujet du message: [Débat] Le SMIC et la décroissance Répondre en citant

Alter Egaux a écrit:
postdave a écrit:
- Limite du temps travaillé à 20h/semaine, avec baisse de salaire en conséquence.

Mais c'est déjà le cas : le SMIC horaire avec un temps partiel imposé. 800 €.
Résultat, les gens qui sont à ce rythme font 2 jobs.


C'est pour ça qu'il faut appliquer tout le programme que j'ai cité et pas en prendre qu'un bout Wink
Revenir en haut
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 08/11/2011, 22:34    Sujet du message: [Débat] Le SMIC et la décroissance Répondre en citant

postdave a écrit:
C'est pour ça qu'il faut appliquer tout le programme que j'ai cité et pas en prendre qu'un bout Wink

En même temps, sans tomber dans la carricature, je pense qu'il va falloir donner de la marge aux SMICARDs. Certes, le gateau va diminuer, mais entre ceux qui se goinfrent et ceux qui ont dégradé tout, jusqu'à la nourriture, il doit y avoir une meilleure répartition possible sans plomber ceux qui ont raclé les fonds de tiroirs.
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
postdave
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 851
Localisation: Sud Ouest

MessagePosté le: 09/11/2011, 07:53    Sujet du message: [Débat] Le SMIC et la décroissance Répondre en citant

Alter Egaux a écrit:
postdave a écrit:
C'est pour ça qu'il faut appliquer tout le programme que j'ai cité et pas en prendre qu'un bout Wink

En même temps, sans tomber dans la carricature, je pense qu'il va falloir donner de la marge aux SMICARDs. Certes, le gateau va diminuer, mais entre ceux qui se goinfrent et ceux qui ont dégradé tout, jusqu'à la nourriture, il doit y avoir une meilleure répartition possible sans plomber ceux qui ont raclé les fonds de tiroirs.

Justement, je pense que la marge à leur donner, ce sont des droits de tirage sur le bien commun. Pas du pouvoir d'achat (qui les enferme dans la dépendance à un système qui s'écroule).

Alors bien sûr, en mettant en place des mesures coercitives contre le capital, pourquoi pas, prendre aux riches pour donner aux pauvres, mais ce n'est pas Sarko ni Hollande qui vont le faire. SI augmentation du SMIC il y a, ce sera pris à la classe moyenne, ou au PME qui licencieront. En plus, si augmentation du SMIC il y a, celà passera pour parti en bien importés et polluant. Solution du passé il me semble.

Alors qu'il me semble jouable de demander la création d'un statuts particulier, autonomisant, permettant à ceux qui le désirent de rompre avec la spirale de la misère citadine. Car beaucoup voudraient d'une autre vie, mais bloque sur la contrainte qu'est la propriété de sa terre.
Je pense jouable car ce n'est pas couteux pour l'état (prestation sociale actuelles transférées, mise à disposition de terrain public en friche, diminution drastique du chomage donc économie de l'UNEDIC), ce sera progressif(tout le monde va pas s ejeter dessus dans un premier temps), politiquement ils peuvent y trouver un intérêt (pour un candidat élu, il serait intéressant de botter en touche en disant qu'il existe un statut alternatif)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:21    Sujet du message: [Débat] Le SMIC et la décroissance

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Bienvenue sur le forum Transition -> Le bistrot des transitionnistes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation