Index du Forum


Résilience : Capacité d'une famille, d'un groupe ou d'une structure à s'adapter et rebondir suite à un choc violent.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'arc
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La transition au quotidien -> Matériel et savoir-faire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 02/12/2011, 08:44    Sujet du message: L'arc Répondre en citant

J'ai commencé en 2007. Pour des raisons techniques, j'ai décidé de passer par un club, pour monter assez vite en compétence, sachant que j'avais envie d'apprendre la posture, et le geste assez technique. Et là, rien ne vaut un bon prof, notamment parce que les réglages des arcs sont assez pointus.
J'ai passé un an (et plus) avec un arc prêté par le club, arc d'initiation double courbure, pour se familiariser avec l'arc double courbure et la technique, pour le maitriser, passer les niveaux, puis sentir que ce n'était pas suffisant.

L'achat d'un arc neuf n'est pas donné, si on part du principe qu'il est orienté compétition, notamment pour les nombreux accessoires, dit "complet". Il est possible d'en acheter à moitier prix (voire plus : diviser par 3) en passant par le marché d'occasion. Mais la difficulté est que l'arc doit avoir les caractéristiques techniques adaptées à sa morphologie (allonge, puissance, ...), et je peux vous dire que c'est pas simple car le marché des arcs d'occasion est restreint.

Le long bow, pour le tir d'instinct, qui est un arc traditionnel. Je n'ai pas pratiqué. Ils sont sublimes et purs, mais je ne cherche pas pour l'instant la pureté mais la précision.
Compter 500 € pour un arc double courbure (ou classique) neuf, complet, d'un niveau haut, moins en occasion.
Compter 800 € pour un arc à poulies neuf, complet, de moyenne gamme, et 500 € en occasion (arc de 2 ou 4 ans). Mais en neuf, le top est à 1700 € (complet).

Les 3 demandent une technique totalement différente, et donc un apprentissage, et des nombreux essais, voire réglage pour le double courbure et le poulie.

Exemple d'arc nu à poulies, celui de gauche vaut 1 000 € (le top), le camo (arc de chasse) est moins cher (au centre) car aux USA, ils font du "volume" en vente, à droite un arc poulie débutant :



Voici un lien donnant tous les types d'arc, ici.

Voici les types de tir :
- Le tir d'instinct,
- Le tir sur cible,
Les types d'environnement :
- Le tir en salle (sur cible),
- Le tir en campagne (sur cible et cible 3D),
- La chasse, alliant toutes les techniques.

Dossier sur comment choisir son arc.

Voici des liens pour acheter un arc d'occasion. Mais il faut mieux se déplacer avec son prof ou un spécialiste, pour éviter d'acheter un arc qui aura un problème, ou qui ne vous ira pas.

Le bon coin : taper "Arc" ou "Arc poulie". Tous les jours, de nouvelles annonces d'arcs sont mise en vente. Cela fait 1 mois que je cherche un poulie, sans succès (morphologie, caractéristique).
Place du sport. Cliquer sur annonce.
Des revendeurs mettent des arcs d'occasion en dépot, mais ils ne sont pas complet. Comme ici.

Le marché est dominé par les américains, avec Hoyt, surtout pour les arcs poulies, inventé dans les années 60 aux USA.
Et c'est l'arc qui se revends le mieux sur le marché de l'occasion. Compter quelques jours pour le vendre, si le prix est au prix du marché.
Eviter les arcs dans des Decathlon, hors initiation, mais autant utiliser l'arc du club.

J'ai commencé la compétition l'année dernière, et je suis en dessous des 500 points sur 600, mais je compte cette année battre mon record qui éfleure les 500 points. En parallèle, commencer à maitriser l'arc à poulies.
Au championat du monde, les 10 français sélectionnés sont entre 575 et 590 en classique (double courbure).

Attention, il faut savoir que si l'arc ne va pas à la personne, il ne le maitrisera pas. Cela entrainera une grosse déception. Il n'est pas rare de voir des compétiteurs vendre des arcs nus (non complet), uniquement parce qu’ils ont pris un arc qui ne leur va pas du tout, un peu comme on craque sur un objet de consommation, mais qui n'étant pas adapté à soi, et rejeté rapidement.
D'où l'importance de passer par un cycle d'apprentissage, puis de conseil via un spécialiste (ou son prof, c'est mieux).

De plus, c'est physiquement éprouvant, contrairement à ce que l'on peut penser. Echauffement de rigueur, mais aussi, suivant la puissance, une bonne condition physique est requise.

Lien sur Hoyt.
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 02/12/2011, 08:44    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 02/12/2011, 19:13    Sujet du message: L'arc Répondre en citant

Voici quelques photos d'arc de compétition :

L'arc à poulies (on voit bien que c'est déjà bien plus complexe comme technologie, et donc plus cher) :



Voici le Haut de gamme chez Hoyt (probablement trop violent pour moi, et donc, difficile à maitriser) :



L'arc double courbure :



On voit mieux la courbure sur cette photo :



Le long bow, toujours sublime, en tir instinctif :



En détail :


_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Cicyle
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2011
Messages: 194
Localisation: Gers

MessagePosté le: 02/12/2011, 22:26    Sujet du message: L'arc Répondre en citant

aaahhh, que c'est beau ! Very Happy
Superbe les poulies !
Mon père, qui fait aussi de l'arc vient de craquer sur un hoyt. Je ne sais pas combien il a d'arcs exactement, c'est un passionné.
Pour ma part, j'ai gouté aux 3 catégories.
J'ai commencé en club ado et j'en ai fait pendant 10 ans. Mais, je suis nulle, il faut l'avouer. mais j'aime ce sport.
Dans la compagnie où j'étais, il y avait un esprit de chevalerie. Le président et qqun avait été nommé chevalier.
Il tenait un journal à l'ancienne et les traditions étaient respectées (le salut, le tir du roy, la Saint Sébastien martyr et st patron des archers ...)
J'ai été dans d'autres club où cette bonne ambiance n'y était pas, où c'était compet à fond.

Mon arc préféré, c'est le long bow. L'arc le plus primitif, sans viseur, tout avec le corps et l'esprit.
J'ai commencé avec le classique, avec viseurs, poids et tout la panoplie technique. On tire en gymnase : on tire, on va chercher ses flèches, on compte les points, on tire etc etc etc.
Je trouve ça très répétitif, ennuyeux et compte les points ça me saoule, surtout moi qui suis mauvaise ...
L'arc à poulie, c'est également très technique mais on gagne en puissance, surtout pour moi qui suis petite et pas très costaude (pas d'allonge cad petite longueur de bras et pas de puissance de tir). Cela permet de tirer sur de plus grande distance : 50m, 70 m ou plus.

Le long bow ou arc chasse, c'est la pureté et la simplicité mais moins précis.
cet arc est monté en 1 minute, juste la corde, contrairement aux 2 autres
Pas de viseur, c'est la position du corps qui compte, et le mental. On sent l'arc, la flèche et soi-même en prolongement. On sait avant de lacher la corde que la flèche sera dans sa cible. pour moi, c'est une sorte de yoga sans les artifices du viseur.
Cet arc est génial pour parcourir la nature sur des parcours balisés spéciaux. On voit les saisons, les arbres, les fleurs et les vrais animaux. Nous, on tire sur des faux.
C'est mieux que de tirer en gymnase !!

Attention pour les débutants. Il y a les coups de cordes dans le bras. Il faut une bonne protection sinon bonjour les bleus !! ça peut dégouter de l'arc !
Et pour les femmes, un problème que n'a pas rencontré Alter, c'est la poitrine ! Les amazones se coupaient un sein pour mieux tirer à l'arc !!
Les grandes barbes bien fournies sont également déconseillées. Mon pote Charles-Henri s'arrachait régulièrement les poils de barbe dans la corde (véridique !)

Autre problèmes, ce sont les flèches. C'est du consommable.
Il faut les monter et les ajuster à sa taille et à sa puissance (des flèches trop grosses sont lourdes et vont moins loin)
En salle, on casse des flèches par erreurs de tir.
En campagne, on les perd !! Même dans une herbe rase, elles se glissent sous les racines, on ne les voient pas !!

Alter, tu as des tuyaux pour acheter des flèches ?
Quand j'étais sur Paris, c'était facile mais au fin fond du Gers, c'est une autre affaire ...

C'est un sport méconnu
Les passionnés eux peuvent en parler pendant des heures !!
_________________
L'Avenir fait peur, construisons le !
Revenir en haut
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 02/12/2011, 23:10    Sujet du message: L'arc Répondre en citant

Cicyle a écrit:
aaahhh, que c'est beau ! Very Happy

J'espère tirer cette année au même endroit... Very Happy

Cicyle a écrit:
Superbe les poulies !

Oui, finalement, je commence à penser que c'est beau. Mais quelle violence ! Mais la puissance est un paramètre qu'il m'oblige à passer à ce type d'arc. J'espère que je vais le dompter. J'ai peut être trouvé une occas, mais c'est difficile.
Sinon, ce sera du neuf...

Cicyle a écrit:
Et pour les femmes, un problème que n'a pas rencontré Alter, c'est la poitrine ! Les amazones se coupaient un sein pour mieux tirer à l'arc !!

D'où la photo de la jeune femme. Un accessoire en plus.

Cicyle a écrit:
Autre problèmes, ce sont les flèches. C'est du consommable.
Il faut les monter et les ajuster à sa taille et à sa puissance (des flèches trop grosses sont lourdes et vont moins loin)
En salle, on casse des flèches par erreurs de tir.
En campagne, on les perd !! Même dans une herbe rase, elles se glissent sous les racines, on ne les voient pas !!
Alter, tu as des tuyaux pour acheter des flèches ?
Quand j'étais sur Paris, c'était facile mais au fin fond du Gers, c'est une autre affaire ...

Pour l'instant, je n'ai pas cassé en tir en salle, à par 2 tirs de Robin, mais l'encoche à juste éclaté. J'ai pu récupérer les tubes.

Mais en campagne, effectivement, il y a des pertes, notamment lorsque je forme quelques débutants.
Je monte les tubes en club, et comme je suis en région parisienne, j'ai accès au magazin. Mais les bonnes flèches ne sont pas données.

Mais à te lire, tu me tentes pour le long bow. Ce sera pour le plaisir, après la maitrise du poulie. Mr. Green
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Cicyle
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2011
Messages: 194
Localisation: Gers

MessagePosté le: 03/12/2011, 21:51    Sujet du message: L'arc Répondre en citant

L'arc à poulie n'est pas violant en soit. Mon père en a essayé plusieurs mais ils sont plus ou moins secs en tirée. Je pense qu'il faut trouver la corde à son arc ou l'arc à son archer. Peut être ton poulie est-il mal adapté à ton style de tir ?

Par contre, quand tu essayeras le long bow, tu risque d'être un peu perdu au début car le tir est très différent.
Tu n'as plus les mêmes repères, ni de viseurs. Plus de décocheurs, on reprend la visée du débutant, on change les repères au niveau de la main. Ton prof te briffera.
On se sent tout nu et maladroit, l'arc est léger, plus de poids, de stabilisateurs. Mais si on prend toujours la même position et qu'on controle bien, on peut devenir habile.
Ce qui est rigolo, c'est de tirer sur des ballons en cible, de plus en plus loin. Celui qui éclate le ballon a gagné 1 point. Manche en 10 points...

Tu es en tubes carbone ou alu ? Le carbone ne se déforme pas mais éclate. Je préfère les tubes alus, plus gros pour le long bow. Le souci, c'est que l'alu, ça se déforme et mes flèches sont toutes tordues. Je ne suis plus en club et je n'ai pas le matos pour redresser et refabriquer mes flèches. Du coup, je suis moins motivée pour tirer. J'ai perdu pas mal de flèches, y compris dans le terrain voisin, je ne les ai jamais retrouvé mais je cherche toujours ! Neutral
_________________
L'Avenir fait peur, construisons le !
Revenir en haut
Ramite
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2010
Messages: 1 054
Localisation: Gers

MessagePosté le: 03/12/2011, 23:14    Sujet du message: L'arc Répondre en citant

Cycile a écrit:
Alter, tu as des tuyaux pour acheter des flèches ?
Quand j'étais sur Paris, c'était facile mais au fin fond du Gers, c'est une autre affaire ...

Le plus près de chez nous, c'est à Aucamville, banlieue nord de Toulouse. http://www.archerie31.com/boutique/liste_rayons.cfm
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ramite
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2010
Messages: 1 054
Localisation: Gers

MessagePosté le: 03/12/2011, 23:25    Sujet du message: L'arc Répondre en citant

Vous me donnez envie.
Moi aussi j'aime la sensation très artistique de savoir avant de tirer si la flèche sera dans la cible ou pas.
Je n'ai toujours pratiqué qu'en long bow "maison". Et avec une tentative maison de double courbure.
Mais c'est quand j'étais jeune. Mr. Green

Il y a deux ans, j'ai stocké diverses essences de bois potentiellement à archerie dans mon garage, de bonne section, pour les mettre à sécher en attendant de trouver le temps de me fabriquer, au moins un double courbure, sinon une arbalète : frêne, buis, et même if.
Cicyle, si ça te dit de passer 12C4 à la maison pour en discuter de manière plus technique, voire pour se faire quelques flèches si tu as un arc,...
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 04/12/2011, 15:58    Sujet du message: L'arc Répondre en citant

Cicyle a écrit:
Peut être ton poulie est-il mal adapté à ton style de tir ?

Pour l'instant, je le cherche. J'ai failli acheter d'occas un Mathews Drenalin :



On m'a dit qu'il ne vibrait pas et que c'était moins enclume (lourd) que les Hoyt. Le problème, c'est que les club sont très pro "Hoyt", dû probablement à un marketing agressif, mais aussi pour la quantité de pièces de rechanger disponible dans les magasins.
Je pense que je vais finir donc par un Hoyt, genre ça :



Le genre d'arc que tu as à vie.

Cicyle a écrit:
Tu es en tubes carbone ou alu ? Le carbone ne se déforme pas mais éclate. Je préfère les tubes alus, plus gros pour le long bow. Le souci, c'est que l'alu, ça se déforme et mes flèches sont toutes tordues.

Sur le double courbure, je tire au carbone. Mais en salle, je fais attention, je ne casse pas.
C'est certain que si je tire plus en dehors, je risque d'en perdre plus. Mais dans le cadre du club, je me suis aperçu que l'on ne perdait pas ou peu de flèches, mais plus quand on est hors cadre, c'est à dire seul sur son terrain et avec des débutants.
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Angelus68
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 223
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 04/12/2011, 16:44    Sujet du message: L'arc Répondre en citant

Je connais rien sur les arcs mais j'ai une petite question. Les arcs à poulies m'ont l'air assez complexe niveau structure et dans un monde post peak oil ça ne risque pas de poser des problèmes si des pièces se casse ou même pour en fabriquer un ? S'entrainer à manier un arc en bois simple ne serait pas mieux ?

Ces questions me turlupine depuis plusieurs jours en voyant ses photos d'arcs modernes.
_________________
<< La décennie 2010-2020, c'est la décennie de tous les dangers. >>

Yves Cochet

http://www.youtube.com/watch?v=Ulxe1ie-vEY
Revenir en haut
Crevette
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 609
Localisation: Finistère Phare-Ouest

MessagePosté le: 04/12/2011, 18:17    Sujet du message: L'arc Répondre en citant

Merci pour les infos!

Je préfère l'arc en bois sur la dernière photo...

Quel est le meilleur bois pour faire un arc?
_________________
La nature, c'est ce que nous sommes, et tout ce que nous avons.
Revenir en haut
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 04/12/2011, 19:55    Sujet du message: L'arc Répondre en citant

Angelus68 a écrit:
Les arcs à poulies m'ont l'air assez complexe niveau structure et dans un monde post peak oil ça ne risque pas de poser des problèmes si des pièces se casse ou même pour en fabriquer un ? S'entrainer à manier un arc en bois simple ne serait pas mieux ?
Ces questions me turlupine depuis plusieurs jours en voyant ses photos d'arcs modernes.

C'est un peu comme le découpage du forum, la réponse est à 3 entrées, pour les poulies :
- pendant (la transition), la technologie est accessible, même si ce n'est pas des arcs donnés ! Notamment en choisissant un arc d'occasion. Leur prix ne peut qu'augmenter. D'ailleurs, je trouve que les arcs d'occasion de haut niveau ont un prix qui ne baissent pas beaucoup.
- juste après (la transition), ce sera des arcs hors de prix, et suivant la forme de transition, il est possible que les pièces détachés (corde notamment) soit difficile à trouver.
- bien après (la transition), sans pétrole, je ne pense pas que ce soit des arcs pérennes, mais comme beaucoup de chose (vélo, tracteur, voiture, ordinateur, internet, etc...).

Si la question est de savoir, pourquoi utiliser l'ordinateur sachant que après la transition (bien après), alors que ce ne sera plus que des objets insolites, la réponse est dans la question.

Si la question est de savoir pourquoi on met du temps à maitriser un objet qui sera obsolète dans quelques dizaines d'années, voire une bonne centaine d'années, c'est que ma réponse est que j'ai inclus sa maitrise dans le pendant de la transition, et l'après immédiat.

L'arc est avant tout une arme silencieuse pour la chasse, et à poulies particulièrement, très utilisées aux USA. Pour ceux qui ont déjà tiré avec un arc, ils me comprennent totalement, surtout dans la nature.

Ma démarche est donc celle-ci :
- débuter avec un arc à double courbure, pour sa puissance raisonnable, et son exigence sur la posture (le corps est la visée).
- passer à une puissance supérieure pour éventuellement la chasse. Un arc à poulie peut tuer un ours, et donc un sanglier et un chevreuil. C'est une arme, avec un œilleton, une loupe.
- Puis, ayant maitrisé l'un et l'autre, revenir à la source avec le long bow.

Les 3 arcs demandent 3 disciplines du corps, de la position, de la concentration, et une compréhension fine de son matériel et de son corps. C'est un travail sur soi, en premier lieu, sans se départir de son milieu environnant (tir en salle, tir en campagne, chasse).

A l'opposer, n'importe qui peut tirer sur une gâchette d’une arme, sans n'avoir fait aucun de ce travail préalable.

Ce qui me pousse n'est donc pas l'arc et sa maitrise, mais la maitrise de soi, dans un environnement naturel. Le bruit du départ de la flèche, ainsi que l'impact sont 2 bruits tout à fait compatible avec ce que je me donne comme objectif pour éventuellement chasser. Et c’est d’ailleurs dans cette optique que je pèche.
Le bruit d'un fusil dans une vallée me semble tout à fait incompatible avec un système naturel et probablement hostile.

Bien entendu, pour les puristes, la maitrise du long bow et sa construction sont probablement passionnants, mais c’est un long apprentissage.
Mais je ne vois pas en quoi m'a démarche s'abstiendrait de faire l'impasse sur 2 arcs (double courbure et poulie), et qui offrent eux aussi leur demande d'exigence et un travail sur soi tout à fait impressionnant.

Je suis d'ailleurs très impressionné du travail que le double courbure m'a demandé de faire. Je ne vendrais probablement jamais mon arc, que je compte encore bien utiliser.

Crevette a écrit:
Je préfère l'arc en bois sur la dernière photo...
Quel est le meilleur bois pour faire un arc?

Bois d'if italien (le meilleur probablement), orme blanc, bambou, buis, chêne, érable, frêne, noisetier, oranger des Osages, robinier... etc... et dépend des régions et donc des bois disponibles.

L'arc long est daté entre 2000 avant J.-C et 3400 avant J.C.
La plus ancienne flèche trouvée date de -10800 (Stellmoor, Allemagne du Nord).
L’arc doit exister depuis au moins 20 000 ans.
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Cicyle
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2011
Messages: 194
Localisation: Gers

MessagePosté le: 04/12/2011, 21:30    Sujet du message: L'arc Répondre en citant

ramite a écrit : Cicyle, si ça te dit de passer 12C4 à la maison pour en discuter de manière plus technique, voire pour se faire quelques flèches si tu as un arc,...

Pourquoi pas au printemps. ça fait un bail que je dois passer boire une bière et visiter ton jardin.
Je n'ai que mon long bow à la maison, cela le dépoussièrera. Mes autres arcs sont chez mes parents à Paris.
Mais attention, je n'ai pas tiré depuis 1 an ou 2 et comme je l'ai dis, je suis très mauvaise tireuse.
Alors si tu as qq poules dans ton jardin, gare à leurs plumes Mr. Green
_________________
L'Avenir fait peur, construisons le !
Revenir en haut
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 11/05/2012, 06:11    Sujet du message: L'arc Répondre en citant

JO : l’archer français qui vit à la bougie, sans portable ni ordi :
Citation:
Curieux mimétisme. Gaël Prévost, l’un des meilleurs archers français, fièrement assis au 13e rang mondial, ressemble à sa discipline. Silencieux mais passionnant. Introverti mais accueillant. Et, surtout, hors du temps, presque moyen-âgeux. Gaël Prévost est un ovni dans un siècle dont il comprend les règles mais méprise les normes.


Une vidéo de la Demi-finale de Coupe du monde à Istanbul, face au numéro un mondial Brady Ellison, en 2011.
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 03/07/2012, 17:15    Sujet du message: L'arc Répondre en citant

Bon, bilan de l'année :
- Bonne maitrise de l'arc à poulie, notamment à l'extérieur, en 6 mois.
- Les sensations sont totalement différentes que l'arc double courbure. C'est un "joujou" brutal mais extrêmement précis lorsque on le maitrise. De ce point de vue, c'est assez stimulant de faire beaucoup mieux qu'avec un arc classique.
- La musculature de la personne doit s'adapter, même en ayant fait plusieurs années d'arc classique. Une personne musclée est parfois incapable de tirer l'arc poulie, tellement l'effort est important en passant le pic.
- Je passe donc à la compétition l'année prochaine, histoire de passer à la vitesse supérieure.

Je ne regrette qu'une chose : d'avoir manqué un arc poulie d'occasion, 4 fois moins cher qu'un neuf, qui, à priori, me serait allé comme un gant.

Une remarque cependant : c'est une enclume car il arrive que la flèche traverse les énormes cibles, pourtant dimensionnées pour ce type d'impact. En tir en campagne, c'est un peu le revers de la médaille : rechercher la flèche long derrière la cible. Cool
Certains passionnés disent que, passer à l'arc à poulies, "c'est passer du coté de la force obscure". La première fois que tu passes à travers de la cible, et que tu es pourtant sûr d'avoir fait un 10 points, tu comprends pourquoi, en découvrant ta flèche à 20 mètres derrière la cible. Mort de Rire
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Cicyle
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2011
Messages: 194
Localisation: Gers

MessagePosté le: 03/07/2012, 20:20    Sujet du message: L'arc Répondre en citant

Certains passionnés disent que, passer à l'arc à poulies, "c'est passer du coté de la force obscure". La première fois que tu passes à travers de la cible, et que tu es pourtant sûr d'avoir fait un 10 points, tu comprends pourquoi, en découvrant ta flèche à 20 mètres derrière la cible

c'est ce coté trop puissant du poulie qui m'effraye un peu. Je préfère le classique mais vu ma faible puissance, le poulie me permet d'atteindre des cibles plus loin.
Le champs à coté de chez moi à été moissonné, faut que je m'y remette cet été. A quand les flèches qui bipent quand on les sifflent, ce serait plus facile pour les retrouver !
_________________
L'Avenir fait peur, construisons le !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:25    Sujet du message: L'arc

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La transition au quotidien -> Matériel et savoir-faire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation