Index du Forum


Résilience : Capacité d'une famille, d'un groupe ou d'une structure à s'adapter et rebondir suite à un choc violent.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'isolation en copeaux de bois

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La transition au quotidien -> L'habitat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
boubernin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2011
Messages: 31
Localisation: marambat

MessagePosté le: 11/02/2012, 13:19    Sujet du message: L'isolation en copeaux de bois Répondre en citant

Je me demandais si la scillure et les copeaux de bois en vrac seraient de bons isolants car ils s'en trouve facilement et gratuitement.
Peut-être problèmes d'humidité,de rongeur.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 11/02/2012, 13:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ramite
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2010
Messages: 1 054
Localisation: Gers

MessagePosté le: 11/02/2012, 16:52    Sujet du message: L'isolation en copeaux de bois Répondre en citant

Je sais que c'est très bien en le mélangeant à un enduit terre et chaux, ça fait un enduit isolant, et dans lequel on peut visser, puisque à 50% de bois. C'est souvent utilisé pour enduire les murs en paille, notamment par la technique du Greb (chercher le site approche-paille sur gogole, je connais très bien l'un des charpentiers de l'assoc).
J'ai entendu par contre beaucoup de critiques en ce qui concerne l'isolation en fragments de bois et cartons pulvérisés (on appelle ça la ouate de cellulose, si je ne me trompe pas).
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 13/02/2012, 06:29    Sujet du message: L'isolation en copeaux de bois Répondre en citant

Ramite a écrit:
J'ai entendu par contre beaucoup de critiques en ce qui concerne l'isolation en fragments de bois et cartons pulvérisés (on appelle ça la ouate de cellulose, si je ne me trompe pas).

La ouate de cellulose est un très bon isolant, mais c'est vrai qu'il faut parfaitement rendre hermétique l'isolant pour que les rongueurs ne s'y incrustent pas. Bonne tenue en température sous les combles, pour le froid, mais aussi pour une canicule.
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett


Dernière édition par Alter Egaux le 14/02/2012, 06:38; édité 1 fois
Revenir en haut
Ramite
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2010
Messages: 1 054
Localisation: Gers

MessagePosté le: 13/02/2012, 09:37    Sujet du message: L'isolation en copeaux de bois Répondre en citant

J'ai surtout entendu dire que ça avait une durée de vie très limitée, à cause du tassement.
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Brouckaert Yves
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2010
Messages: 355

MessagePosté le: 21/02/2012, 20:53    Sujet du message: L'isolation en copeaux de bois Répondre en citant

Ramite,

Si tu assembles des matériaux nobles comme le bois et de la chaux, tu ne peux jamais te tromper.
Quant à l'argile, qui est un excellent matériau, il est bien sûr qu'il faut prémunir les murs contre les rongeurs.

Un autre matériau très performant est "l'herbe à éléphant" (la myscanthus), associé à la chaux. Il est particulièrement
renouvelable (une récolte par temps sec en hiver).

Bien entendu, il faut élever des murs très larges pour porter l'ensemble du bâtiment, à moins d'utiliser le bois cocomitamment.
Cela devrait permettre le risque de tassement dont tu parles.

Pour ma part, j'avais souhaité avec un voisin tenter de fabriquer des parpaing de la sorte, l'argile à la rescousse de la rigidité.
Le climat, chez moi, ne permet que rarement de faire sécher suffisamment ces matériaux (à moins d'acheter un puits de pétrole),
en outre, il faudrait que nous ne soyons pas deux à réaliser ce parpaing, il faut un débouché. Je suis évidemment très riche,
mais tout est relatif..

On avait envisagé également d'utiliser cette recette pour isoler les toits, 25 à 30 cm.

Mais il faut des liards !

Amicalement,

Yves.
Revenir en haut
boubernin
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2011
Messages: 31
Localisation: marambat

MessagePosté le: 15/03/2012, 20:28    Sujet du message: L'isolation en copeaux de bois Répondre en citant

quelqu'un aurait-il des retours sur les sols en terre battue.Cela m'intéresse pour notre futur maison.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:24    Sujet du message: L'isolation en copeaux de bois

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La transition au quotidien -> L'habitat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation