Index du Forum


Résilience : Capacité d'une famille, d'un groupe ou d'une structure à s'adapter et rebondir suite à un choc violent.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Base Autonome Durable
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La transition au quotidien -> L'habitat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 22/06/2012, 05:45    Sujet du message: Base Autonome Durable Répondre en citant

J'ai appelé cela point de chute. Mais Piero San Giorgio appelle cela B.A.D.

Dans cette article orienté survivaliste, Piero San Giorgio définit ce qu'il est :

Citation:
La Base Autonome Durable (B.A.D.) est sans aucun doute un concept prédominant dans ton livre.
Peux-tu nous présenter ce concept et ses grands principes ?

Lorsque j’ai réfléchi à ce qu’il fallait faire pour survivre dans les années à venir, j’ai lu les différents manuels de survie disponibles et j’ai longuement conversé sur des forums Internet avec des survivalistes américains. Parmi ceux-ci que tu connais sûrement très bien, il y en a qui se préparent depuis de nombreuses années à survivre à des événements catastrophiques, y compris à l’Armageddon biblique ou encore à l’invasion des États-Unis par les hordes communistes ! La majorité est plus terre à terre et s’attend à une convergence de facteurs qui provoquera l’effondrement économique de leur pays.

Grâce à ces discussions, à l’interview de quelques communautés autonomes en France, en Angleterre, en Allemagne et en Afrique du Sud, et aussi grâce à la lecture du livre "How to survive the end of the world as we know it" de James W. Rawles, je suis arrivé à la conclusion que le seul moyen de survivre c’est de s’établir dans un endroit éloigné des zones de trouble potentiel, d’acquérir une autonomie durable aussi grande que possible pour tout ce qui concerne l’eau, la nourriture et l’énergie tout en s’intégrant dans les communautés locales. James W. Rawles appelle ce concept l’American Redoubt. Chez moi, en Suisse, ce n’est pas très éloigné du concept de Réduit Alpin.

J’ai donc commencé mon projet de préparation à l’effondrement économique. Ce faisant, j’ai documenté mes réflexions et mes actions et, cherchant un concept qui puisse résumer et cadrer mon travail de conseil, je suis tombé sur le livre G5G de Michel Drac, Serge Ayoub et M. Thibaud qui définit le concept d’une Base Autonome Durable ou BAD.

Rendons à César ce qui est à César et je citerai donc les auteurs : « La Base Autonome Durable est un espace de sécurité – voilà le bien qui, dans l’avenir proche, fera le plus défaut… Nous devons construire une économie de la robustesse contre l’économie du rendement. Une économie physique de production tournée vers la définition de solutions stables et solides, contre l’économie financiarisée à outrance, virtualisée, uniquement préoccupée du profit. Nous voulons de la stabilité. Nous voulons du long terme. Nous voulons, donc, de l’enracinement… Nous voulons reconstruire de l’autonomie, mais aussi de la permanence. Nous voulons voir l’avenir pour nous-mêmes et nos enfants. Nous voulons un fondement, un sol, un socle, une terre. Nous voulons une vraie Base Autonome Durable. Une base permanente. Notre devise : enracinement, autonomie, permanence… Le geste politique est fondateur d’une rigidité mentale et territoriale. Cette rigidité, nous la revendiquons. Elle veut dire: nous ne nous courbons pas, nous ne nous inclinons pas. »

3- Tu as toi-même fait l'acquisition d'une ferme afin d'y aménager, pour toi et ta famille, ta B.A.D. Dans le choix de son implantation, quelles qualités, spécificités ou caractéristiques as-tu recherché, et qu'elles auront été les priorités pour vous en terme d'équipement, de mise en place et de développements durables ?

Oui, j’ai fait l’acquisition d'une ferme dans laquelle j’aménage ma BAD avec quelques amis et leurs familles. Il m’a fallu un an de prospection pour trouver l’endroit qui, à défaut d’être parfait, correspondait le mieux aux paramètres que je m’étais fixés. Ceux-ci ont été:

1. Distance supérieure à 100km de grands centres urbains.
2. Pas située sur un grand axe routier.
3. Source d’eau potable disponible facilement.
4. Éloignement supérieur à 100km d’une centrale nucléaire (ce critère n’a pu être rempli).
5. Communauté locale équilibrée en termes de classes d’âge, d’agriculture (vaches et moutons dans mon cas) et d’industrie (bois) – en plus il y a une centrale hydroélectrique!
6. Terre relativement fertile.
7. Facilité à se défendre.
8. Peu de transformations structurelles à faire – comme j’ai aussi un travail par ailleurs qui me demande de voyager, etc. je n’ai pas le temps de retaper tout moi-même (pour l’instant), donc je souhaitai un endroit assez bien équipé et de bonne qualité structurelle. Mais ce n’était pas un critère principal.
9. Que mon épouse aime bien! Et qu’elle aime bien s’imaginer y vivre à plein temps. J’aurais pu ajouter comme critère l’éloignement de pénitenciers et d’asiles d’aliénés, mais comme ceux-ci sont en général dans les centres urbains…

Ensuite, la mise en place s’est faite selon les 7 principes de la mise en place d’une BAD que je décris : eau, nourriture, hygiène, énergie, connaissance, défense, lien social...certains de ces aspects ont été très rapides, comme par exemple l’eau où je dispose de deux sources d’eau potable sur mon terrain... et qu’il m’a suffit que de placer des cuves de récupération d’eau de pluie pour le potager et les animaux. Pour la défense aussi, je disposais déjà d’un arsenal assez bien fourni...
Plus difficile est l’énergie où j’ai mis du temps à mettre en place des chauffe-eau très économes, une pico-génératrice hydroélectrique... Je suis en plein chantier de panneaux solaires en ce moment et de remplacement du chauffage à fuel par un chauffage à bois, en appoint au chauffage plus traditionnel (de type suédois) déjà dans la demeure.

Le travail sur le lien social est encore plus subtil et difficile car on ne peut pas simplement arriver dans un endroit et dire “salut tout le monde, j’arrive avec mon idée de “fin du monde”, mes fusils d’assaut et mes milliers de munitions, "youpi, tralala”. Il faut se faire accepter, s’intégrer dans la population – qui me considère à priori comme un riche citadin qui a acheté la ferme d’une vieille famille du coin... pour l’instant je suis conscient d’être l’étranger, et je m’efforce de me fondre dans la culture locale autant que possible. Mon foie en souffre d’ailleurs, c’est qu’on picole beaucoup en Suisse!!
http://lesurvivaliste.blogspot.fr/2011/12/rencontre-avec-piero-san-giorgio.…

_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 22/06/2012, 05:45    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
porcinet
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2010
Messages: 515
Localisation: e

MessagePosté le: 22/06/2012, 07:56    Sujet du message: Base Autonome Durable Répondre en citant

Sauf qu'un effondrement sociétal est étalé dans le temps et les dégâts causés sont insidieux. Il est trop tard quand on se rend compte de la glissade.
La ferme autonome post-effondrement tient du fantasme. Avant, il y aura l'autoritarisme, la confiscation. Seuls ceux prêts à se battre dans la clandestinité ne vivront pas dans la soumission mais l'insécurité permanente sera leur quotidien. Mais je trouve cela bien plus excitant que la vie actuelle.
Enfin, un peu d'action ! Bien moyen-âgeux le 21 eme !
Je pense qu'il faut une belle capacité d'improvisation et c'est tout ! Bien préparer le futur, c'est être prêt à tout mentalement, les stocks seront inutiles sinon.
_________________
vivre libre ou mourir (mais de mort lente)
Revenir en haut
postdave
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 851
Localisation: Sud Ouest

MessagePosté le: 22/06/2012, 10:39    Sujet du message: Base Autonome Durable Répondre en citant

porcinet a écrit:
Sauf qu'un effondrement sociétal est étalé dans le temps et les dégâts causés sont insidieux. Il est trop tard quand on se rend compte de la glissade.
La ferme autonome post-effondrement tient du fantasme. Avant, il y aura l'autoritarisme, la confiscation. Seuls ceux prêts à se battre dans la clandestinité ne vivront pas dans la soumission mais l'insécurité permanente sera leur quotidien. Mais je trouve cela bien plus excitant que la vie actuelle.
Enfin, un peu d'action ! Bien moyen-âgeux le 21 eme !
Je pense qu'il faut une belle capacité d'improvisation et c'est tout ! Bien préparer le futur, c'est être prêt à tout mentalement, les stocks seront inutiles sinon.


C'est une des possibilités seulement.

Car pour qu'il y ait autoritarisme et confiscation, il faut que l'état garde un pouvoir coercitif. Ce pouvoir sera forcément instable, je croit beaucoup au phénomène de greve massif empêchant la réalisation de plans autoritaristes.

Même si ton hypothèse se tiens, l'hypothèse d'une paralysie totale ou intermittente gênant tout pouvoir coercitif organisé est à mon sens au moins aussi probable. Et dans cette seconde hypothèse, l'éventualité d'une BAD est intéressante (même si j'aime pas trop le concept de BAD, le côté "Base" auquel je préfèrerais le mot communauté.).
Revenir en haut
porcinet
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2010
Messages: 515
Localisation: e

MessagePosté le: 23/06/2012, 05:41    Sujet du message: Base Autonome Durable Répondre en citant

Je ne crois pas à un état coercitif mais à des groupes ou grappes de gros cons décidant de s'attribuer le pouvoir. Milices privées au service de multinationales.
Au niveau mondial, c'est déjà le cas. Au Brésil où on élimine les paysans et les tribus Amazoniennes par le biais de mercenaires, en Irak et Afghanistan il y a Blackwater ainsi qu'en Syrie.
Même en France des gens ferment leur gueule car ils subissent des pressions et à votre avis qui finance ces pressions ?
L'Etat, ce n'est rien, cela se volatilise en un rien de temps et là, plus rien n'est garanti, c'est la loi du plus pervers.
Nos "démocraties" ""civilisées"" ne le sont qu'en apparence et en fonction de ce que les médias veulent bien nous en dévoiler. Quand le management moderne, c'est écraser l'autre, quand l'image tient lieu de vérité, quand les gens regardent des débilités à la TV, quand le racisme a pignon sur rue je crois qu'on s'égare un peu en se croyant protégés par une société évoluée dans un cadre sécurisé.
Il n'y a rien qui s'envole aussi vite, surtout dans l'état actuel des mentalités proche du zéro au niveau de l'empathie, de la conscience, de l'appréhension du futur et de la culture.
Pour moi l'effondrement est là depuis longtemps, il suffit d'observer pour constater la barbarie de nos concitoyens technophages décérébrés.
_________________
vivre libre ou mourir (mais de mort lente)
Revenir en haut
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 25/06/2012, 18:07    Sujet du message: Base Autonome Durable Répondre en citant

porcinet a écrit:
Je ne crois pas à un état coercitif mais à des groupes ou grappes de gros cons décidant de s'attribuer le pouvoir. Milices privées au service de multinationales.

Je considère encore le scénario "Simon du Fleuve" comme étant le plus proche de ce que tu dis, et donc effectivement le plus réalite. Seul oubli de ta part : si des Etats s'effondrent, d'autres persisteront, avec des frontières ressérées. C'est très bien développé dans la BD.
La féodalité, c'est effectivement le retour de l'age des mercenaires. Rome s'en souvient encore, pour avoir été pillée.

Ceci dit, en cas d'effondrement et avec les moyens asymétriques des technologies des armes modernes, je ne donne pas chère à une BAD.
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Leaf
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2011
Messages: 121
Localisation: Aquitaine

MessagePosté le: 02/07/2012, 15:57    Sujet du message: Base Autonome Durable Répondre en citant

Je doute que l'Etat ne s'effondre, en tout cas il y aura toujours un ordre établi. Il y en a toujours eu un, même durant les guerres.
Sur la question des BAD je rejoins Postdave, le terme de "communauté" porte le lien social alors que le terme de "base" fait étrangement penser à une organisation militaire (mais la façon dont Piero présente les choses va dans ce sens).

Quelqu'un aurait des bons plans de villages en voie de désertification ? Je pense qu'une communauté à cette échelle est le top en matière de BAD.
Revenir en haut
Ramite
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2010
Messages: 1 054
Localisation: Gers

MessagePosté le: 02/07/2012, 16:11    Sujet du message: Base Autonome Durable Répondre en citant

Il y a un hameau à vendre près de chez moi, depuis plusieurs années.

Sinon moi je trouve le terme de base pas trop mal. On peut le voir sous une sonorité militaire, mais je pense que Piero l'entend plutôt dans le sens d'un lieu potentiel de repli, un peu comme le plan B d'Alter. Un tel lieu, à plus forte raison s'il est collectivement géré, porte mieux l'appellation de "base" que de "communauté". Sinon on pourrait tout simplement parler de LIEU autonome durable (pour faire référence aux éco-lieux), communauté est un peu trop politiquement connoté (et puis LAD, sa sonne mieux que BAD).
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Leaf
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2011
Messages: 121
Localisation: Aquitaine

MessagePosté le: 02/07/2012, 17:50    Sujet du message: Base Autonome Durable Répondre en citant

Un hameau à vendre ? Pourrais-tu m'en dire plus par MP ? Prix ? Taille ? Qualité du sol ? Présence d'eau ? Distance d'un centre urbain et d'une gare ?

Je pense pour ma part que le concept de BAD n'est pas sûr comparé à un éco-lieu. Une BAD va souvent être conçue par des urbains pour des urbains, qui n'ont pour beaucoup que leurs stocks et aucune expérience de l'autoproduction et de la vie avec la nature. Suffit de regarder le nombre de survivalistes qui font beaucoup de bruit autour du matos mais si peu autour des savoirs faire. :/
Revenir en haut
Ramite
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2010
Messages: 1 054
Localisation: Gers

MessagePosté le: 03/07/2012, 06:17    Sujet du message: Base Autonome Durable Répondre en citant

Je n'ai pas tout ça en tête, mais je vais me renseigner et je te dirai tout ça. Et puis j'en profiterai pour aller le visiter, depuis le temps que je le dis et que je n'y vais pas... Smile
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
postdave
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 851
Localisation: Sud Ouest

MessagePosté le: 03/07/2012, 10:53    Sujet du message: Base Autonome Durable Répondre en citant

Un hameau à vendre est très cher en général pour un acquéreur seul, il y a un grand nombre de biens à l'intérieur (necessaire de rénovation rapdie avant détérioration supplémentaire), et donc attirer d'autres transitionnistes est super complexe (il faut etre très nombreux). Cela touche directement à la conception qu'on se fait de la communauté. Il y a plein de variations, entre la vie communautaire ou tout est partagé à la communauté type village de campagne d'il y a deux siècles (individualisme et entraide mutuelle pour le bien être de la communauté).

Pour ma part, je croit beaucoup à ce dernier principe. Chacun devrait pouvoir posséder et gérer à sa guise une fraction du bien total égalitairement réparti. La fraction non répartie pourrait être utilisé sous forme de commun, avec l'acceptation de règles communes. Après bon, je n'ai pas eu le temps de réfléchir aux forme d'organisation qui existaient, mais globalement, qui dit hameau dit collectivité, dit gens avec communion d'esprit, ce qui est vraiment difficile à trouver.
Revenir en haut
Loup Espiègle
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2011
Messages: 139
Localisation: Sud-Est

MessagePosté le: 03/07/2012, 14:07    Sujet du message: Base Autonome Durable Répondre en citant

Porcinet je bois tes paroles comme du petit lait, c'est toujours un plaisir de lire tes "conspuations" !!

C'est vrai que BAD ça fait moche, pourquoi pas LADA : lieu accueillant et durablement autonome ???? Nom d'une pipe je dépose la formule ! Mr. Green

Donc pour qu'un LADA soit durable, il faut bien sûr qu'il soit protégé des éléments hostiles, la liste d'outils consacrés à la défense dans le livre de Piero suffirait tout juste à y parvenir ! Il a oublié par exemple les appareils de vision nocturne (notamment lunettes de tir infrarouges), les fumigènes et bien d'autres trucs utiles...

Le futur sera violent, qu'on le veuille ou pas, il faut donc se préparer en conséquence. La place du pacifiste sera malheureusement dans une fosse commune.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ramite
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2010
Messages: 1 054
Localisation: Gers

MessagePosté le: 03/07/2012, 16:02    Sujet du message: Base Autonome Durable Répondre en citant

Loup Espiègle a écrit:
C'est vrai que BAD ça fait moche, pourquoi pas LADA : lieu accueillant et durablement autonome ?

Bien vu !
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 03/07/2012, 17:00    Sujet du message: Base Autonome Durable Répondre en citant

postdave a écrit:
Pour ma part, je croit beaucoup à ce dernier principe. Chacun devrait pouvoir posséder et gérer à sa guise une fraction du bien total égalitairement réparti. La fraction non répartie pourrait être utilisé sous forme de commun, avec l'acceptation de règles communes. Après bon, je n'ai pas eu le temps de réfléchir aux forme d'organisation qui existaient, mais globalement, qui dit hameau dit collectivité, dit gens avec communion d'esprit, ce qui est vraiment difficile à trouver.

Cela marche très bien dans des éco-quartiers. Des usages sont mis en commun, avec des règles stricts (machine à laver, chambre à coucher d'appoint, etc...) mais l'intimité des familles y est préservées, avec leur logement privatif.
En général, les gens ne veulent plus en sortir, car stable et résilient.

Loup Espiègle a écrit:
Le futur sera violent, qu'on le veuille ou pas, il faut donc se préparer en conséquence. La place du pacifiste sera malheureusement dans une fosse commune.

Sacré Loup. Mr. Green
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Ramite
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2010
Messages: 1 054
Localisation: Gers

MessagePosté le: 03/07/2012, 19:30    Sujet du message: Base Autonome Durable Répondre en citant

Loup Espiègle a écrit:
Il a oublié par exemple les appareils de vision nocturne (notamment lunettes de tir infrarouges), les fumigènes et bien d'autres trucs utiles...

je veux bien que tu nous ouvres un sujet là-dessus. Des appareils de vision nocturne c'est une bonne idée, ça permet d'anticiper, et donc, de prévenir. Une petite liste par ordre décroissant d'intérêt, par exemple ? Ou bien selon les différents scenarii ?
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Leaf
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2011
Messages: 121
Localisation: Aquitaine

MessagePosté le: 03/07/2012, 20:01    Sujet du message: Base Autonome Durable Répondre en citant

postdave a écrit:
Un hameau à vendre est très cher en général pour un acquéreur seul, il y a un grand nombre de biens à l'intérieur (necessaire de rénovation rapdie avant détérioration supplémentaire), et donc attirer d'autres transitionnistes est super complexe (il faut etre très nombreux). Cela touche directement à la conception qu'on se fait de la communauté. Il y a plein de variations, entre la vie communautaire ou tout est partagé à la communauté type village de campagne d'il y a deux siècles (individualisme et entraide mutuelle pour le bien être de la communauté).

Pour ma part, je croit beaucoup à ce dernier principe. Chacun devrait pouvoir posséder et gérer à sa guise une fraction du bien total égalitairement réparti. La fraction non répartie pourrait être utilisé sous forme de commun, avec l'acceptation de règles communes. Après bon, je n'ai pas eu le temps de réfléchir aux forme d'organisation qui existaient, mais globalement, qui dit hameau dit collectivité, dit gens avec communion d'esprit, ce qui est vraiment difficile à trouver.


C'est exactement ma logique, et j'ai quelques amis motivés avec qui cela fonctionnerait, pour l'achat groupé comme pour le reste. Et pas seulement dans une logique survivaliste, mais aussi et surtout pour s'extraire un minimum du modèle consumériste (oui, le schéma classique des sales anars hippies qui ne veulent pas bosser, ces feignants).

Citation:
Donc pour qu'un LADA soit durable, il faut bien sûr qu'il soit protégé des éléments hostiles, la liste d'outils consacrés à la défense dans le livre de Piero suffirait tout juste à y parvenir ! Il a oublié par exemple les appareils de vision nocturne (notamment lunettes de tir infrarouges), les fumigènes et bien d'autres trucs utiles...


Keep It Simple & Stupid. Je doute que des systèmes de vision nocturne financièrement abordables permettent de tirer au fusil (faut au moins du Gen 2, non ?).
Amha le top c'est :
Tout le monde est formé,
Des couverts végétaux et du camouflage pour les défenseurs,
Des petits calibres silencés et des plus gros,
De bonnes aptitudes en diplomatie, une bonne connaissance du terrain et des voisins avec une organisation dépassant la simple communauté proche,
Le vital protégé et caché (la dédicace de Zizou et l'argenterie de belle maman), histoire de laisser faire les pillards si cela est préférable. Mr. Green

Quand est-ce qu'on s'organise une rencontre-formation "cohésion défense" ? (Et une "jardinage" aussi).
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:27    Sujet du message: Base Autonome Durable

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La transition au quotidien -> L'habitat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation