Index du Forum


Résilience : Capacité d'une famille, d'un groupe ou d'une structure à s'adapter et rebondir suite à un choc violent.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Doc] Restauration française, un pavé dans l'assiette

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Ressources documentaires -> Documentaires vidéo, audio et liens
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 30/10/2012, 09:33    Sujet du message: [Doc] Restauration française, un pavé dans l'assiette Répondre en citant

Restauration française, un pavé dans l'assiette : 7 établissements sur 10 utiliseraient des plats industriels.

Le documentaire est édifiant. Les cuisines des brasseries et restaurants : des fours micro-ondes alignés.
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 30/10/2012, 09:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 30/10/2012, 09:47    Sujet du message: [Doc] Restauration française, un pavé dans l'assiette Répondre en citant

Les caves de l'agroalimentaire se rebiffent

Citation:
Compte tenu des enjeux sanitaires liés à l’obésité et aux maladies cardiovasculaires, questions chaque jours plus présentes dans les préoccupations des consommateurs, on sent les lobbies de l’industrie agroalimentaire fébriles depuis quelques temps. D’autant qu’ils ont échappé de peu à une nouvelle réglementation sur les emballages, intitulée « feu tricolore », dont le principe est de signaler par un logo rouge, orange ou vert les différents degrés de risques nutritionnels des aliments. Projet retoqué de façon scandaleuse au parlement de Bruxelles après un lobbying d’une rare agressivité.

Il a donc suffi que le Ministre délégué à l’agroalimentaire, Guillaume Garrot, déclare l’autre jour sur Europe1 que la réduction des sucres, du sel et des graisses hydrogénées dans l’alimentation des Français était une nécessité pour que Jean-René Buisson, président de l’Ania (Association nationale des industries alimentaires) que l’on avait connu plus avisé du temps où il travaillait pour Danone aux côtés de la famille Riboud, monte sur ses grands chevaux et menace de boycotter l’ouverture du Sial (Salon international de l’alimentation). Après avoir décroché son téléphone en appelant Philippe Mauguin, directeur de cabinet de Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture et de l’agroalimentaire, pour obtenir des assurances, il recevait un appel de Marie Guittard, conseillère en agroalimentaire auprès du Premier Ministre pour lui dire que les problèmes soulevés par Guillaume Garrot n’était pas à l’ordre du jour du gouvernement.

Rassuré, Buisson s’est fendu d’un compte rendu à son Conseil d’administration disant que le directeur de cabinet condamnait les propos du Ministre délégué et qu’il pouvait même en faire état dès lors qu’il ne mettait pas en cause le gouvernement dans son ensemble. Contacté par Marianne, Philippe Mauguin dément catégoriquement et indique avoir seulement précisé au patron de l’Ania que la lutte contre l’obésité qui est une vraie priorité, ne passait pas par « les feux tricolores ». Il semblerait que dans sa colère, M. Buisson ait pris ses rêves pour des réalités. Quant à Guillaume Garrot, il est dans son rôle de ministre de gauche défenseur des intérêts et de la santé de ses concitoyens.

La vérité est que la malbouffe est une réelle inquiétude pour les Français, surtout au niveau des enfants, et qu’il faudra bien un jour que cette question trouve toute sa place dans le débat politique. Pour l’heure, considérons que le terme agroalimentaire, même s’il est un réel enjeu économique pour la France, sonne mal quand on en fait un titre ministériel. François Hollande aurait été mieux avisé en donnant la priorité à l’alimentation et non aux marchands de Premix et de Nutella.

_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
porcinet
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2010
Messages: 515
Localisation: e

MessagePosté le: 30/10/2012, 10:58    Sujet du message: [Doc] Restauration française, un pavé dans l'assiette Répondre en citant

Quelle révélation ! Je suis étonné que ce ne soit "que" 7 sur 10.
LE micro-onde, c'est bien, mais le four vapeur c'est mieux à part qu'on se brule les doigts en ouvrant le sachet !
Des enseignes comme Métro proposent la totale, de l'entrée au dessert. Pas de plonge, pas de boulot, pas de frais de personnel, en fait le métier n'existe plus.
Les cuistots sont les commerciaux de Métro et ils viennent eux-même chercher la marchandise !
La restauration, il y a longtemps que c'est n'importe quoi.
Le pire, c'est que plein de gens vont manger dans ces endroits.
_________________
vivre libre ou mourir (mais de mort lente)
Revenir en haut
Cicyle
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2011
Messages: 194
Localisation: Gers

MessagePosté le: 15/11/2012, 17:31    Sujet du message: [Doc] Restauration française, un pavé dans l'assiette Répondre en citant

pour les desserts, il ya des usines spécialisées dans toutes sortes de desserts glacés ou non, congelé.
La tarte maison, c'est souvent du réchauffé.

Et que dire des patisseries : les éclairs, pâtes à choux, les fonds de tartes, crêmes et mousses ne sont plus du tout maison.
C'est vrai qu'avec la variété de patisserie à l'étalage, ils n'ont plus le temps.
Les fruits sont congelés ...

Pourtant, les prix ne le sont pas eux congelés
_________________
L'Avenir fait peur, construisons le !
Revenir en haut
porcinet
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2010
Messages: 515
Localisation: e

MessagePosté le: 16/11/2012, 10:34    Sujet du message: [Doc] Restauration française, un pavé dans l'assiette Répondre en citant

Réhausseurs de goût, stabilisants, colorants, conservateurs, arômes, agglomérants etc, etc...
Pour des prix au kilo énormes (surtout pour de la merde) mais cachés par des mini-portions bourrés de sauce à cancer ou de déco à la con, sans parler de l'emballage.
Le mieux c'est les emballages pour ceux qui veulent jouer les riches. Couillonage assuré, de la merde supérieure...en prix.
_________________
vivre libre ou mourir (mais de mort lente)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:45    Sujet du message: [Doc] Restauration française, un pavé dans l'assiette

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Ressources documentaires -> Documentaires vidéo, audio et liens Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation