Index du Forum


Résilience : Capacité d'une famille, d'un groupe ou d'une structure à s'adapter et rebondir suite à un choc violent.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[War II] Le pétrole, l'arme qui a fait gagner les Alliés !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La revue de presse -> Tensions et risques de rupture
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 09/11/2012, 18:18    Sujet du message: [War II] Le pétrole, l'arme qui a fait gagner les Alliés ! Répondre en citant

Je viens de lire un dossier assez complet sur le sujet, dans une revue bimestrielle (Oct. 2012). C'est assez instructif.

Je vais tenter de résumer le dossier, par étage, car c'est assez long.

Introduction :
1. Production en 1939 :
- Hégémonie américaine : 3 466 milliers de barils /jour pour les USA, 515 pour le Venezuela, 117 pour le Mexique
- URSS : 572 milliers de barils /jour
- Roumanie : 132 milliers de barils /jour
- Iran : 214 milliers de barils /jour
- Irak : 89 milliers de barils /jour
- Indes néerlandaises : 157 milliers de barils /jour

A noter que le Venezuela et le Mexique constituent l'arrière cour latino-américaine.
90% de l'extraction sont des sociétés anglo-saxonnes.
En face, l'Axe est pauvre. L'Italie est dans la pire des situations (importation de 97% de ses besoins). On peut presque dire que les jeux sont faits.

La "faible valeur" italienne, allié du Reich est la conséquence de l'accaparation du pétrole Roumain par Hitler, entrainant très tôt une pénurie en Italie : flotte immobilisée par moitié dès 1941 (par manque d'essence), aviation au sol.

Mais la Russie dépend aussi de la production US (Bakou et Azerbaïdjan concentre 85% de l'extraction Russe, mais 11% seulement de la production en 1940). En août 1941, Roosevelt envoie en catastrophe 400 000 barils d'essence à Staline pour l'aviation, 2,5 millions de tonnes durant la guerre. Le pétrole russe est de mauvaise qualité dont l'aviation russe va souffrir.

2. Dépendance des armées mobiles en 1939 :
500 produits pétroliers sont utilisés (graisses : 500 000 t/an pour le Reich, toluène -> TNT, caoutchouc, kérozène, paraffine, gel pour lance flamme, groupe électrogène, radio, hopîtaux...).

US : L'aviation US et britannique corrige en partie ses contradictions d'une armée mobile et lourde avec l'indice d'octane (30% de puissance supplémentaire, + d'autonomie).
Un soldat US de 1918 a besoin de 1,2 kg de carburant, et en 1945, 16,5 kg de carburant.

GB : La GB est dans une situation délicate : 12,5 millions de tonnes /an avec 4 millions de tonnes rien que pour l'armée (2,5 millions rien que pour la marine en 1941), avec 50 % vient des USA, 40% des Caraïbes. Le maintien d'une énorme flotte de tankers ainsi que sa sécurisation est vitale pour la GB.

Le débarquement et la campagne d'octobre 1944 qui suit entraine une immense logistique : contructions d'oléoducs (Pluto, Dumbo et Bambi soit 15 millions de L /J), un millier d'avions pour transport de Jerrycans et 7 000 camions tournent 24/24h.

Allemagne : Une division type Panzer de 1939 consomme 2 400 L /km sur route, 5 000 L/km en tout terrain.

Partie I : L'Allemagne.
Le rêve allemand d'une autarcie pétrolière est une chimère, jamais touché du doigt. Le procédé Fischer-Tropsch, adopté dès 1921 (production industrielle en 1926 par IG Farben) débouche sur 12 usines d'hydrogénation (pour la Luftwaffe) et 9 autres sur le procédé Fischer-Tropsch et permet de produire la moitié des besoins du Reich (et 100% des besoins de l'aviation), mais coûtent cependant trop chère. Bilan coûteux, indépendance énergétique compromise, installation soumise aux risques de bombardement.
3,5 de 1938 à 11 millions de tonnes de carburant en 1944, grace aux dizaines de milliers de déportés travaillant dans les usines.

Partie II : Le Japon.
En cours...
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett


Dernière édition par Alter Egaux le 16/11/2012, 19:28; édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 09/11/2012, 18:18    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
porcinet
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2010
Messages: 515
Localisation: e

MessagePosté le: 11/11/2012, 18:49    Sujet du message: [War II] Le pétrole, l'arme qui a fait gagner les Alliés ! Répondre en citant

Ah bon, Hitler allait à Bakou pour le pétrole ? Les Ricains auraient financer en douce les Russes pour empêcher cela ?
Et ça serait pour cela que les Fridolins auraient mis au point le "coal to liquid" ?
Et on peut aussi dire que les Gaulois n'étaient pas tant nos ancêtres que cela et que la War I a plus servi a dépeuplé les campagnes qu'à autre chose.
Il me semble que ce genre d'information est assimilée, digérée depuis bien longtemps par les membres de ce forum, sinon ils ne viendraient pas là !
L'histoire est écrite par les vainqueurs dit-t-on, mais aussi par les gagnants chez les vaincus.
Dassaut, Renault, Citroën étaient dans le camp gagnant avant-guerre (Hitler) et dans le camp gagnant après guerre.
Voilà le vrai ennemi, mais ce qu'il donne fait qu'on préfère le déni à la réalité, c'est tout.
On peut hurler contre eux mais quand on donne son assentiment en acceptant le travail rémunéré, c'est juste du vent.
La meute de loup, les dominants, les dominés (pas contents mais ne rêvant que de changement de place dans le système, pas de changement de système).
Les neutres sont rares, comme chez les loups !
La culture et surtout sa pérénnité au travers de l'écriture ont permis de pointer du doigt les biais de l'être humain et essayé d'y remédier.
Mais toujours "après", il faut un champ de ruines pour qu'éclosent de belles fleurs. Et elles fanent vite.
La guerre est une histoire saignante qu'on raconte au peuple et qui rapporte gros.
_________________
vivre libre ou mourir (mais de mort lente)
Revenir en haut
Cicyle
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2011
Messages: 194
Localisation: Gers

MessagePosté le: 12/11/2012, 17:19    Sujet du message: [War II] Le pétrole, l'arme qui a fait gagner les Alliés ! Répondre en citant

un très bon reportage sur Henri FORD (en septembre 2012) à l'émission LA-BAS SI J'Y SUIS.
(merci Alter pour l'astuce, j'écoute beaucoup cette émission en podcast Very Happy )

http://media.la-bas.org/mp3/120917/

Henri FORD était un PRO-NAZI, il a même inspiré Hitler qui avait un portrait dans son bureau.
En 1944, Henri FORD a refusé un contrat mirobolant de la part de l'Angleterre pour fabriquer des moteurs d'avion.
En fait, il a beaucoup aidé les nazis et a refusé ce contrat non par par neutralité mais parce qu'il voulait la victoire allemande.
Il a même écrit un livre "le juif international", bible antisémite suivie par de nombreux nazis et Hitler lui même

L'empire FORD a effacé cette mauvaise image pour que l'Amérique garde en mémoire le FORD bienfaiteur.

Il n'empêche que le cours de la guerre a failli basculer aussi par manque de moteurs et de pièce mécaniques, aussi importantes que le pétrôle.
_________________
L'Avenir fait peur, construisons le !
Revenir en haut
porcinet
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2010
Messages: 515
Localisation: e

MessagePosté le: 12/11/2012, 20:05    Sujet du message: [War II] Le pétrole, l'arme qui a fait gagner les Alliés ! Répondre en citant

Et oui, manque de munitions aussi. Il n'y a pas que le pétrole qui subit dans la société de consommation.
Plus tu bouffes, moins y'en a ! C'est mathématique !
Par contre le : plus tu bouffes, plus t'as faim, c'est humain et c'est problématique.
_________________
vivre libre ou mourir (mais de mort lente)
Revenir en haut
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 15/11/2012, 06:53    Sujet du message: [War II] Le pétrole, l'arme qui a fait gagner les Alliés ! Répondre en citant

porcinet a écrit:
Il me semble que ce genre d'information est assimilée, digérée depuis bien longtemps par les membres de ce forum, sinon ils ne viendraient pas là !

Le sujet n'est pas là : le dossier est intéressant de part sa précision, donnant les axes de la stratégie, voire quelques causes des causes, mais encore faudrait il que j'ai eu le temps de faire le résumé. Cela va venir.
Oui, une chose aussi : une indication forte sur d'éventuelles futures guerres, mais corrigée en partie par les supertankers.
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
porcinet
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2010
Messages: 515
Localisation: e

MessagePosté le: 15/11/2012, 10:59    Sujet du message: [War II] Le pétrole, l'arme qui a fait gagner les Alliés ! Répondre en citant

Oui, c'est bien de ça dont je parle. C'est l'analyse détaillée qui permet de comprendre les tenants et les aboutissants. Et de voir l'intervention de l'erreur humaine, de la stratégie et du hasard qui sont les pertubateurs ou multiplicateurs des grandes tendances.
_________________
vivre libre ou mourir (mais de mort lente)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:27    Sujet du message: [War II] Le pétrole, l'arme qui a fait gagner les Alliés !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La revue de presse -> Tensions et risques de rupture Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation