Index du Forum


Résilience : Capacité d'une famille, d'un groupe ou d'une structure à s'adapter et rebondir suite à un choc violent.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Doc] Louis Renault et André Citroën, la course du siècle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La revue de presse -> Tensions et risques de rupture
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 03/01/2013, 11:16    Sujet du message: [Doc] Louis Renault et André Citroën, la course du siècle Répondre en citant

Durée : 1h30
Louis Renault et André Citroën, la course du siècle

Citation:
Si Renault et Citroën, fleurons de l'industrie automobile, appartiennent au patrimoine français, leurs fondateurs restent méconnus. Ces deux frères ennemis ont partagé les bancs du lycée Condorcet, à Paris, ils se sont ensuite livré une concurrence acharnée, façonnant l'histoire industrielle du pays. Pourtant, malgré leur incroyable réussite, ces deux génies de l'automobile connaissent un destin tragique. Tandis que la crise économique de 1930 a raison des audaces d'André Citroën, qui meurt ruiné en juillet 1935, Louis Renault est, quant à lui, accusé de collaboration avec l'ennemi en 1944. Enfermé à la prison de Fresnes, il trouve la mort à la suite d'une hémorragie cérébrale.


Le documentaire est sublime, de par ses images d'archive, retraçant le parcours de 2 hommes qui ont introduit "l'idéologie de l'automobile" en France.

La fourmi : Louis Renault est un génie de la mécanique. Il est sur le secteur automobile dès le début. Seul et torturé, il créé tous les utilitaires dont la France à besoin : taxis, bus, tracteur, véhicule de voierie, 6 roues motrices, la boite à vitesse, etc...), il sauve plusieurs fois la Grande Guerre (taxis de la Marne, camions de transport de troupe, tank léger et rapide).
Il perd sa famille, et se marie donc à Christiane Boullaire. Elle est proche de l'extrême droite, avec François Lehideux (pour le coup, neveu par alliance de Louis). Le ver est dans la pomme.

Après la libération de Paris, il est accusé de collaboration et la presse écrite se déchaîne contre lui. Incarcérer à la prison de Fresnes le 23 septembre 1944, malade, il décède 1 mois plus tard.
Le documentaire semble démontrer que Louis Renault est le bouc émissaire, permettant ainsi à De Gaulle de refermer le dossier brulant des industriels collaborationnistes.
Wiki montre même qu'il est républicain (comme en 1914-18), allant chercher la possibilité aux USA de créer un tank pour contrer les panzers allemands.

La cigale : André Citroën est un génie, mais plus porté sur le marketing, la publicité, la communication, la taylorisme (et Fordisme). Polytechnicien, il invente le crédit à la consommation et la voiture individuelle. C'est un patron social.
On lui doit la Tour Effel illuminée. Juif polonais, franc maçon laïc, sa vie est modeste (aucune accumulation). On lui doit des campagnes retentissantes (croisière noire, croisière jaune qui finit tragiquement).
Il invente la voiture pas chère, avec peu de puissance, Autochenille, des véhicules électriques.
André Citroën refuse de presenter sa marque au salon de Berlin, à partir du moment où Hitler est au pouvoir. Ce que ne fera pas Renault, entrainant des photos compromettantes et largement diffusées pour écraser Renault lors de son lynchage médiatique.

Mais le talon d’Achille de Citroën, c'est la finance : au main des banquiers (Lazard). Il finira dépouillé par une coalition, avec l'accord de la famille Michelin. Il meurt 6 mois après avoir cédé ses actions à Michelin.

Leurs 2 vies résument assez efficacement les bouleversements sociologiques et industriels de la France pendant le 20 eme siècle, avec une participation active aux 2 guerres.
Citroën, le génie du Fordisme français et ses voitures individuelles, avec Renault, le génie de la mécanique, avec ses véhicules utilitaires et robustes.

Mais c'était avant la mondialisation.
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett


Dernière édition par Alter Egaux le 03/01/2013, 18:02; édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 03/01/2013, 11:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Phyvette
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 453
Localisation: viroflay

MessagePosté le: 03/01/2013, 15:56    Sujet du message: [Doc] Louis Renault et André Citroën, la course du siècle Répondre en citant

Alter Egaux a écrit:
Durée : 1h30
Louis Renault et André Citroën, la course du siècle


http://www.youtube.com/watch?v=vORrq1c_qBE
_________________
n°1
n°2
n° 3
Revenir en haut
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 03/01/2013, 17:55    Sujet du message: [Doc] Louis Renault et André Citroën, la course du siècle Répondre en citant

Merci Phyvette.
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:25    Sujet du message: [Doc] Louis Renault et André Citroën, la course du siècle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La revue de presse -> Tensions et risques de rupture Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation