Forum Index


Résilience : Capacité d'une famille, d'un groupe ou d'une structure à s'adapter et rebondir suite à un choc violent.

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

[Séries] Post catastrophes

 
Post new topic   Reply to topic     Forum Index -> La revue de presse -> Tensions et risques de rupture
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Crevette
Membre

Offline

Joined: 29 Oct 2010
Posts: 605
Localisation: Finistère Phare-Ouest

PostPosted: 11/03/2013, 21:09    Post subject: [Séries] Post catastrophes Reply with quote

Merci.

Je suis assez d'accord avec toi sur la préparation des esprits inconscients.
Malheureusement, elle ne met pas vraiment le focus sur les conséquences immédiates d'un black out. Il se passe 15 ans entre le black out et la période narrée par la série.
Dans la série, ils ont l'air de croire que si on remet le jus, toute l'armada électrique et électronique ne subit pas le vieillissement et l'absence d'entretien, l'humidité, et que si on peut remettre le jus comme ça tout sera comme avant, 15 ans après.

Certes, c'est une fiction et je chipote.
La série à le mérite de montrer notre dépendance...

Je ne suis pas sûr que ça marche autant que Lost, parce que la qualité est nettement en dessous.
_________________
La nature, c'est ce que nous sommes, et tout ce que nous avons.
Back to top
Publicité






PostPosted: 11/03/2013, 21:09    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
postdave
Modérateur

Offline

Joined: 19 Oct 2010
Posts: 847
Localisation: Sud Ouest

PostPosted: 12/03/2013, 14:56    Post subject: [Séries] Post catastrophes Reply with quote

Je trouve pour ma part assez dangereux ce genre de séries, qui va créer un délire survivaliste encore plus grand chez les personnes fragiles. Le délire survivaliste entraine dépression, consommation de gadgets survivalistes (appauvrissement), a-sociabilité et finalement fragmentation de la société.

Les gens qui ont peur ne se révoltent pas, ce sont ceux qui n'ont rien à perdre. Et ce genre de série à large audience permet de dicter ce que serait l'avenir apocalyptique, avec un parti pris évident. Cela contribue a inciter les gens à préférer l'ordre à la liberté, et même d'avoir peur de toute forme de liberté.
Back to top
Ramite
Modérateur

Offline

Joined: 18 Oct 2010
Posts: 1,051
Localisation: Gers

PostPosted: 27/03/2013, 08:00    Post subject: [Séries] Post catastrophes Reply with quote

postdave wrote:
Je trouve pour ma part assez dangereux ce genre de séries, qui va créer un délire survivaliste encore plus grand chez les personnes fragiles. Le délire survivaliste entraine dépression, consommation de gadgets survivalistes (appauvrissement), a-sociabilité et finalement fragmentation de la société.

Les gens qui ont peur ne se révoltent pas, ce sont ceux qui n'ont rien à perdre. Et ce genre de série à large audience permet de dicter ce que serait l'avenir apocalyptique, avec un parti pris évident. Cela contribue a inciter les gens à préférer l'ordre à la liberté, et même d'avoir peur de toute forme de liberté.

Tu as raison, Postdave, sauf que ce sont tout de même les consommateurs qui décident de ce qu'ils veulent regarder ou pas ; il ne s'agit pas de choses que l'on veut absolument "nous faire avaler". D'ailleurs les réalisateurs sont eux aussi des spectateurs, et avec semble-t-il dans ce cas les mêmes goûts que le public.
Je pense que ce que l'on regarde est au contraire révélateur de ce à quoi les spectateurs ont envie de s'intéresser : surtout lorsqu'il s'agit de choses effrayantes, où d'une certaine manière c'est un moyen de se guérir de ses propres phobies, un catalyseur. Le développement de séries survivalistes ne prépare pas les esprits, au contraire il est le résultat de l'évolution des esprits vers la peur d'un monde survivaliste dont on essaye de se prémunir, au moins psychologiquement.
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Back to top
Visit poster’s website
postdave
Modérateur

Offline

Joined: 19 Oct 2010
Posts: 847
Localisation: Sud Ouest

PostPosted: 27/03/2013, 16:03    Post subject: [Séries] Post catastrophes Reply with quote

Ramite wrote:

Tu as raison, Postdave, sauf que ce sont tout de même les consommateurs qui décident de ce qu'ils veulent regarder ou pas ; il ne s'agit pas de choses que l'on veut absolument "nous faire avaler". D'ailleurs les réalisateurs sont eux aussi des spectateurs, et avec semble-t-il dans ce cas les mêmes goûts que le public.
Je pense que ce que l'on regarde est au contraire révélateur de ce à quoi les spectateurs ont envie de s'intéresser : surtout lorsqu'il s'agit de choses effrayantes, où d'une certaine manière c'est un moyen de se guérir de ses propres phobies, un catalyseur. Le développement de séries survivalistes ne prépare pas les esprits, au contraire il est le résultat de l'évolution des esprits vers la peur d'un monde survivaliste dont on essaye de se prémunir, au moins psychologiquement.


C'est bien cette question de responsabilité individuelle qui nous séparent encore, qui te font voir le libéralisme possible, et qui me le font voir comme la porte ouverte à toutes les manipulations sans garde fou....

On est dans l'addiction là mon cher Ramite, bien loin de la liberté. penses tu qu'un fumeur fasse forcément le choix de continuer à fumer, ou est ce qu'il n'est pas dépendant ?
ce choix à prendre le recul critique et d'éviter l'addiction à une drogue, une série, à la junk food, à Beyoncé, je pense qu'il existe autant que le choix qu'a un éthiopien à être au régime.

on parle bien de dépendance, c'est le concept même d'une série, qui chercher à fidéliser, et donc à tenir en dépendance ceux qui veulent savoir la suite. On ne peut pas dire que le création, et même le postulat de départ permet une liberté de choix au gens. La première liberté et la seule, c'est la faiblesse d'allumer la TV. Une fois fait, les gens de sont plus libres, flattés dans leur bas instincts, la série devient un exutoire, comme les jeux du cirque, comme le foot, le truc qui fait oublier le réel tout en déchaînant ses propres pulsions et assouvissant ses frustrations.

C'est tout l'aspect marketing que tu sembles ignorer, que ce soit dans la pub ou on utilise les neurosciences (neuromarketing), ou le concept même d'une série qui se doit d'être addictive, le but ultime c'est de priver l'individu de son libre arbitre et de sa capacité à arrêter. le publicitaire n'est pas le diable, ni le créateur de la série, il met en avant son intérêt individuel et immédiat avant l'intérêt collectif.

Et au final, je dirais que c'est presque inévitable, l'addiction est le propre de l'homme, car le désir est infini. Il faut à la fois faire prendre conscience aux gens que la poursuite dans fin du désir ne rend pas heureux, et poser des avertissements sur le message qu'envoi les séries de ce genre.

je maintiens que dans les esprits étriqués et malades de certains survivalistes, ces séries doivent conforter dans l'isolement, et dans le cerveau des gens qui n'ont pas pensé à al survie, ces séries incitent les gens à préférer l'ordre, la sécurité individuelle à la liberté et l'empathie.
Back to top
Alter Egaux
Modérateur

Offline

Joined: 19 Oct 2010
Posts: 2,693
Localisation: Ile de France et Auvergne

PostPosted: 27/03/2013, 20:48    Post subject: [Séries] Post catastrophes Reply with quote

postdave wrote:
Et au final, je dirais que c'est presque inévitable, l'addiction est le propre de l'homme, car le désir est infini.

Ok avec postdave, notamment lorsque des "séries TV", gourmandes en temps de cerveaux disponibles, trainent le désir pendant 15 saisons comme "Urgences (1994-2008 + rediffusion)". Hallucinant...

Ceci dit, je relève plusieurs séries modernes traitant de l'effondrement, ce qui me parait assez nouveau...
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Back to top
Ramite
Modérateur

Offline

Joined: 18 Oct 2010
Posts: 1,051
Localisation: Gers

PostPosted: 28/03/2013, 10:39    Post subject: [Séries] Post catastrophes Reply with quote

Je ne nie pas le marketing, Postdave, mais même si une série peut être addictive, tu occultes le fait qu'elle ne soit pas seule dans son genre.
C'est exactement comme le niveau moyen de productivité : toutes les entreprises qui veulent produire doivent avoir des niveaux de productivité équivalents, autrement les prix sont trop différents, et la concurrence impossible. De même, toutes les entreprises sont obligées d'avoir un niveau moyen de marketing équivalent pour pouvoir conquérir une clientèle et la fidéliser. Et ce qui va faire le succès ou non d'un produit, c'est le petit truc en plus, la particularité qui n'a pas de prix et qui va avoir du succès ou pas. Pour un produit manufacturé, la différence est faible, un design particulier, une publicité dans l'air du temps, etc. Pour un produit artistique la différence est beaucoup plus facilement importante, entre un sujet dans l'air du temps et un autre trop précurseur ou rétro, le jeu des acteurs, la qualité du scénario et de la mise en scène, etc.
Donc, il est évident qu'on ne peut pas comparer des films ou séries à budgets trop différents, mais l'évolution des thèmes dans des séries à budgets et réalisations équivalents, et à distributions équivalentes, peut être comparée en terme de choix de consommation.
En bref, la clientèle hollywoodienne recherche de plus en plus de films catastrophistes, et désormais survivalistes. Ensuite les productions et leurs publicitaires y répondent par leurs techniques de production et commercialisation, marketing inclus.
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Back to top
Visit poster’s website
Ramite
Modérateur

Offline

Joined: 18 Oct 2010
Posts: 1,051
Localisation: Gers

PostPosted: 28/03/2013, 10:50    Post subject: [Séries] Post catastrophes Reply with quote

Le problème de ta vision de l'économie dominée par l'offre, c'est que c'est la même que celle des capitalistes qui disent que pour pour relancer l'économie il faut faire une politique de l'offre, càd donner du pouvoir à ceux qui ont les moyens de produire. Tu as la même vision qu'eux, mais tu y fais un choix différent, opposé. Et par là tu les légitimes tout autant.
Je préfère encore la vision keynésienne qui vise à relancer l'économie en soutenant la demande, même si moi aussi, en bon décroissant je m'y oppose.
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Back to top
Visit poster’s website
postdave
Modérateur

Offline

Joined: 19 Oct 2010
Posts: 847
Localisation: Sud Ouest

PostPosted: 29/03/2013, 11:35    Post subject: [Séries] Post catastrophes Reply with quote

Ramite wrote:
Le problème de ta vision de l'économie dominée par l'offre, c'est que c'est la même que celle des capitalistes qui disent que pour pour relancer l'économie il faut faire une politique de l'offre, càd donner du pouvoir à ceux qui ont les moyens de produire. Tu as la même vision qu'eux, mais tu y fais un choix différent, opposé. Et par là tu les légitimes tout autant.
Je préfère encore la vision keynésienne qui vise à relancer l'économie en soutenant la demande, même si moi aussi, en bon décroissant je m'y oppose.


Bonne analyse Smile
Ah mais je revendique que le capitalisme a prospéré en créant un besoin, y a pas d'autre raison pour que les gens aient abandonné toute spiritualité pour se consacrer au dieu consommation de gadgets futiles.
La boulot d'un marketeur, c'est CREER un besoin voyons, pas y répondre. DU moment que tu FABRIQUES ce besoin, bien entendu que c'est l'offre qui domine l'économie actuelle (l'économie qui rentre en jeu une fois les besoins naturels satisfaits) que j'appellerais l'économie du superflux et qui représente bien90% de l'économie des pays riches.

A mon sens le seul contrepied du capitalisme c'est justement lutter contre l'offre abusive. Il suffit qu'un con ai l'idée de fabriquer une machin qui sert à rien mais qui clignote, le vendre cher, pour que via la mimétisme Girardien, un crétin veule le même, ainsi de suite, entrainant un phénomène de mode ou les petits camarades à l'écoles se tatannent la tronche pour piquer celui du voisin.

Pour revenir aux séries, il est évident qu'en temps de fin de civilisation, les gens réclament du pain des jeux, de la sécurité personnelle et un exutoire violent. Tu pourrais tout à fait faire des série dans l'ère du temps avec une morale incitant les gens à l'empathie (anti-hollywoodienne).

Et attention, pas question de légiférer pour ça, pas question d'interdire, de quota, ce serait stalinien, coercitif et ça ne marche pas.

Un vrai libéralisme serait d'avoir des jeunes formés dès l'école à l'auto défense intellectuelle, à la prise de recule, a la compréhension de l'acte de consomation comme un acte politique et non un acte de loisir. C'est la révolution culturelle qui pourrait amener la liberté.
Là, mettre de la libéralisation dans un monde de manipulation totale, c'est suicidaire. D'ailleurs ou la libéralisation arrive, arrive baisse du niveau de vie des pauvres, émergeance d'une infime classe de possèdants, et coca-cola, de la violence gratuite, TV réalité et jeunes filles de 12 ans habillées commes des prostiputes. C'est le cortège du libéralisme dans le monde actuel (adam smith serait d'extrême gauche aujourd'hui Smile ).
Back to top
Ramite
Modérateur

Offline

Joined: 18 Oct 2010
Posts: 1,051
Localisation: Gers

PostPosted: 30/03/2013, 08:27    Post subject: [Séries] Post catastrophes Reply with quote

postdave wrote:

Un vrai libéralisme serait d'avoir des jeunes formés dès l'école à l'auto défense intellectuelle, à la prise de recul, à la compréhension de l'acte de consommation comme un acte politique et non un acte de loisir. C'est la révolution culturelle qui pourrait amener la liberté.
Là, mettre de la libéralisation dans un monde de manipulation totale, c'est suicidaire.

Et c'est là que nous nous rejoignons. Smile
Il est évident qu'appliquer le laissez-faire dans une économie où l'élite possède déjà un quasi-monopole est une absurdité. Cependant, si les individus ne se responsabilisent pas face à leur consommation, c'est justement à cause des institutions qui sont sensées les protéger, et qui créent une habitude de délégation et donc de déresponsabilisation de la part des individus. L'école républicaine est d'ailleurs le représentant parfait de ces institutions censées apporter le développement individuel à travers l'égalité des chances, mais qui en réalité ne font que nous préparer involontairement à l'obéissance et à la soumission, à la fois à la hiérarchie et à la collectivité ; ainsi qu'à la dépendance au cadre institutionnel et à l'identité nationale, simplement du fait de son fonctionnement interne, des programmes qui y sont enseignés, et des enseignants et autres recteurs d'académie qui sont les anciens lèches-cul des instituteurs de la génération précédente.

Il faut un garde-fou qui garantisse l'indépendance de l'individu, surtout face aux conditions actuelles du capitalisme et de la dépendance des individus, mais il faut un garde-fou qui ne soit pas collectif, afin qu'il puisse permettre réellement le développement de la responsabilité individuelle. C'est pour ça que je défends l'idée du Revenu De Base.
D'ailleurs, j'aimerais bien savoir si tu as (enfin) regardé la vidéo que j'avais posté à ce sujet, et savoir ce que tu en penses. Smile
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Back to top
Visit poster’s website
Crevette
Membre

Offline

Joined: 29 Oct 2010
Posts: 605
Localisation: Finistère Phare-Ouest

PostPosted: 02/04/2013, 20:12    Post subject: [Séries] Post catastrophes Reply with quote

Exellent!

Ramite et Postdave, à vous deux, vous avez fait une excellente analyse!

En ce qui me concerne, je décroche assez rapidement des séries, ça me gave au bout de 2 saisons max. Enfin pour l'instant.
J'aime bien quand les histoires ont une fin.

Je suis tout à fait d'accord sur l'auto défense intellectuelle... Mais c'est mal barré.

La preuve:
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20121126.FAP6593/aux-etats-unis-l-ecri…


Donc, si comme dans la série Revolution, il y a des "problèmes" électriques ou ce genre de choses, ils se retrouveront encore plus profond dans la merde... Mr. Green
_________________
La nature, c'est ce que nous sommes, et tout ce que nous avons.
Back to top
postdave
Modérateur

Offline

Joined: 19 Oct 2010
Posts: 847
Localisation: Sud Ouest

PostPosted: 03/04/2013, 16:44    Post subject: [Séries] Post catastrophes Reply with quote

Ramite wrote:

Il faut un garde-fou qui garantisse l'indépendance de l'individu, surtout face aux conditions actuelles du capitalisme et de la dépendance des individus, mais il faut un garde-fou qui ne soit pas collectif, afin qu'il puisse permettre réellement le développement de la responsabilité individuelle. C'est pour ça que je défends l'idée du Revenu De Base.
D'ailleurs, j'aimerais bien savoir si tu as (enfin) regardé la vidéo que j'avais posté à ce sujet, et savoir ce que tu en penses. Smile


J'ai trop de remarques négatives sur la forme pour arriver à expliciter au mieux mon avis sur le fond de ce documentaire. En effet, celui ci transpire d'idéologie que je trouve hors cadre : L'impression que la productivité va de soit et croissant, la hausse importante de la TVA qui encouragerait alors le travail non déclaré, l'assimilation insupportable de l'impot sur le revenu à un impot sur le revenu du travail alors que c'est en réalité un impot sur le revenu du travail ET le revenu du capital.

Je pense que notre système va s'écrouler à cause de la baisse de productivité qui ne pourra garantir un tel niveau de service social à tant de personnes pour si peu cher. Dans cette sobriété à marche forcée, je ne pense pas qu'il soit d'une urgence absolue à institutionnaliser un revenu de base, surtout en numéraire (quid de l'inflation ? le doc n'en parle pas mais si tu file 1000 euros à tout le monde, l'inflation va galoper, et la consommation aussi).

Je serais d'avantage pour un droit inconditionnel à un logement, une terre et une part de ressources naturellement présente localement. Il pourrait etre simplement financé, et ce quelque soit le climat économique (car en cas de revenu de base, en cas de baisse drastique du PIB et de la productivité, celui ci baisserait aussi pourquoi pas en dessous du minimu m vital), par la surtaxation confiscatoire de toute accumulation de capital foncier (limiter à une habitation + 1 secondaire, et taxer affreusement au dessus, puis taxer tout sauf le principal).
Back to top
Ramite
Modérateur

Offline

Joined: 18 Oct 2010
Posts: 1,051
Localisation: Gers

PostPosted: 06/04/2013, 07:40    Post subject: [Séries] Post catastrophes Reply with quote

Intéressantes remarques, qui demandent réflexion.
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Back to top
Visit poster’s website
Alter Egaux
Modérateur

Offline

Joined: 19 Oct 2010
Posts: 2,693
Localisation: Ile de France et Auvergne

PostPosted: 06/04/2013, 11:51    Post subject: [Séries] Post catastrophes Reply with quote

postdave wrote:
(limiter à une habitation + 1 secondaire, et taxer affreusement au dessus, puis taxer tout sauf le principal).

Le principe d'un salaire max, mais élargie au capital immobilier. Dans le principe, je ne suis pas contre.
_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Forum Index -> La revue de presse -> Tensions et risques de rupture All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation