Index du Forum


Résilience : Capacité d'une famille, d'un groupe ou d'une structure à s'adapter et rebondir suite à un choc violent.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Éloge de la fuite

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Ressources documentaires -> La Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Debatteur
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2013
Messages: 29

MessagePosté le: 07/05/2013, 16:48    Sujet du message: Éloge de la fuite Répondre en citant

Comme je le disais dans ma présentation, mon mode de pensée est principalement influencé par Henri Laborit. Ses travaux scientifiques m'ont été transcendantaux dans la compréhension en amont et l'anticipation d'une large palette de faits. Dans ce sujet, je vais tenter une présentation prosaïque en liaison avec le thème du forum. Cela risque d'être un peu barbant, mais le jeu en vaut la chandelle.

Tout d'abord, qui était Henri Laborit ? Un humaniste, éminent homme de sciences pluridisciplinaire, ayant une approche systémique et globale. Pourquoi ces travaux ont une pertinence rare ? Parce qu'ils ont pour source des observations objectives de mécanismes invariants du comportement humain, et animal en général. Là où des domaines restreints comme la psychologie, la sociologie ou la philosophie se basent sur une méthode interprétative d'analyse, donc potentiellement faussée, partielle et/ou imaginaire.


A télécharger ici en pdf


« La seule raison d'être d'un être, c'est de continuer à être. » Voici comment on pourrait résumer le livre en quelques mots.

Entrons dans le vif du sujet : l'humain (comme tout être vivant), dès sa naissance, est mû que par la seule perspective de survivre, en assouvissant les besoins primordiaux et nombreux désirs de gratification (active le "circuit de la récompense" du cerveau --> bienfaiteur biologique). Ses pulsions motivationnelles seront transformées en actions qui auront vocation à maintenir l'homéostasie de sa structure biologique, grâce à l'interaction sur l'environnement, des objets ou avec d'autres êtres.

S'il ne peut agir dans un cadre qui lui déplaît ou sans le résultat escompté (feedback négatif), l'humain luttera (violence inclus) pour sa survie ou bien prendra la fuite (qui peut prendre diverses formes : imaginaire, voyages, drogues, suicide, arts, etc.). Et s'il peut ni agir convenablement, ni prendre la fuite, ni lutter, il entrera en inhibition de l'action (conduit aux maladies psychosomatiques à long terme). Tous les mammifères ont le même type de comportements.

Voici un film qui montre tous ces comportements (avec Laborit) : http://www.youtube.com/watch?v=FQcC-VB_W-s

Tout comme le singe ayant compris qu'il faille pousser sur un bouton (ou autre combinaison) pour obtenir sa nourriture, l'humain est aussi doté d'une fonction d'apprentissage complexe (système limbique) qui lui permet de mémoriser les stratégies efficaces pour maintenir sa structure biologique.

Mais l'humain et le singe se distingue par une chose fondamentale : une capacité d'abstraction et d'imagination très poussée (rôle du cortex - sans égal dans le monde animal). Ainsi chaque humain peut créer et s'approprier par stratégie (avec une production au mètre de représentations idéalisées et d'excellentes justifications verbales) d'autres êtres, objets et espaces¹ qui seront nécessaires à la gratification et la survie individuelle de cet animal complexe et social. Derrière chaque acte ou explication logique, aussi intelligente semble t-elle, se cache une pulsion qui pousse derrière (-> des couches primaires vers les couches externes du cerveau qui rationalisent avec le langage).

Ainsi des humains peuvent se faire une représentation idéalisée de leur patrie (territoire approprié), pour justifier ensuite une mise en conformation du réel (ex. intolérance culturelle, racisme, xénophobie, extrême-droite) par rapport à l'imaginaire collectif ou de se donner les meilleures raisons du monde pour massacrer et spolier les ressources voisines afin de conserver l'identité du groupe et sa survie. Les boucs-émissaires étant des éléments nécessaires à l'existence et la préservation d'une identité de groupe.

Ainsi l'humain a trouvé le moyen d'assouvir en société ses pulsions motivationnnelles en produisant et en consommant à outrance. Mais il était nécessaire pour que ça marche d’instituer une hiérarchie de dominances légitime chargée de réguler l'accès à l'assouvissement de ces pulsions, et d'inculquer dès l'enfance² des jugements de valeurs et des systèmes de pensée qui puissent être utiles plus tard à la pérennité de ce système. Ainsi des humains se donnent toujours d'excellentes raisons pour maintenir l'existence d'esclaves serviles sous diverses formes et des répartitions fortement inéquitables des niveaux des ressources depuis de nombreux siècles³.

/!\ Une chose importante : toute pulsion assouvie se renforce dans le système nerveux ("circuit de la récompense" du cerveau humain). A long terme elle devient fermement ancrée et aura vocation à être répétée intensivement. Ainsi la pulsion à la consommation est de même nature qu'une addiction avec la drogue et alcool.

Comment amoindrir ou supprimer une pulsion addictive ? En la remplaçant par une ou plusieurs autres pulsions gratifiantes (nécessite une longue rééducation durant des années), ou en faisant en sorte que l'assouvissement d'une pulsion résulte en conséquence(s) négative(s) directe(s) pour l'individu. L'étude du béhaviorisme est intéressante à ce sujet.

Ainsi, vous comprendrez sous un tout autre angle qu'il est fort probable que nous allons vers l’effondrement de nos ressources. Que les privilégiés feront tout pour préserver leur acquis. Que toute révolution s'opère avec de la violence et que les crises développent des extrémismes radicaux.


Voilà, je vous conseille vraiment de lire le livre. Là je n'ai fait qu'effleurer avec un style forcément péremptoire les travaux du professeur Laborit Wink

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
¹ Le comportement d'appropriation privée n'est donc pas inné mais acquis.

² L'enfance humaine est la période où se joue une "programmation" dans l'inconscient (via les parents principalement), et qui sera par la suite prépondérante toute une vie. Nous sommes en fin de compte que les autres par synthèse plus ou moins sélective de nos interactions sociales.

³ La hiérarchie de dominances actuelle (dans une société fortement technicisée) est principalement dû au déficit informationnel d'une majorité d'individus, peu ou pas capables d'avoir une capacité de production alternative, des connaissances globales et/ou techniques autres que dans le domaine restreint et spécialisé dans lequel ils opèrent respectivement. Ce qui a pour conséquence le développement et le renforcement de liaisons d'hyper-dépendances entraînant la plus-value asymétrique de quelques-uns, et l'inhibition de nombreux autres. Ceux qui disposent de l'information technique qui organise la matière et les systèmes ont un pouvoir très avantageux sur le reste.
_________________
Pas de décroissance pour l'excroissance !


Dernière édition par Debatteur le 08/05/2013, 07:43; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 07/05/2013, 16:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
postdave
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 851
Localisation: Sud Ouest

MessagePosté le: 08/05/2013, 06:24    Sujet du message: Éloge de la fuite Répondre en citant

Très bon résumé. J'avais lu "la nouvelle grille" de Laborit, qui m'avais fait délaissé l'intérêt que j'avais pour la psychologie et la sociologie, en faveur de l'anthropologie et la philosophie. Cela dit je me souvient de parties très techniques à lire (neurosciences) et d'autre plus fantaisistes qu'argumentées quand ramenées ux comportement sociaux des gens (eludant parfois les théroei Girardienes sur le mimétisme)

Dans toux les cas ça donne bien envie de lire celui là.
Revenir en haut
Debatteur
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2013
Messages: 29

MessagePosté le: 08/05/2013, 07:13    Sujet du message: Éloge de la fuite Répondre en citant

Merci.

"La nouvelle grille" est plus difficile à lire que "L'éloge de la fuite", qui se laisse facilement comprendre par tout le monde.
_________________
Pas de décroissance pour l'excroissance !
Revenir en haut
Ramite
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2010
Messages: 1 054
Localisation: Gers

MessagePosté le: 12/05/2013, 06:33    Sujet du message: Éloge de la fuite Répondre en citant

ça a l'air passionnant. Je crois que je vais me laisser tenter.
_________________
Décroitre et s'affranchir, maintenant !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
postdave
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 851
Localisation: Sud Ouest

MessagePosté le: 12/05/2013, 06:46    Sujet du message: Éloge de la fuite Répondre en citant

Ramite a écrit:
ça a l'air passionnant. Je crois que je vais me laisser tenter.


Si tu ne connais pas tu va adorer, c'est vraiment proche de ton mode de pensée (idée que l'humain agit d'abord pour assurer sa propre existence et que toute empathie est au final un moyen d'assurer sa propre vie).

C'est une vision utilitariste qui répond à a peu près tout en se basant sur les connaissances scientifiques du moment.
Revenir en haut
Debatteur
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2013
Messages: 29

MessagePosté le: 16/07/2013, 08:03    Sujet du message: Éloge de la fuite Répondre en citant

Pour compléter sur Laborit, quelques émissions radios :

- Éloge de la Fuite (partie 1/2)
- Éloge de la Fuite (partie 2/2)
- La Nouvelle Grille
- La Colombe Assassinée (agressivité et violences)
- Copernic n'y a pas changé grand chose

Et enfin le film Mon Oncle d'Amérique, qui met en scène les comportements élucidés par les travaux d'Henri Laborit.
_________________
Pas de décroissance pour l'excroissance !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:20    Sujet du message: Éloge de la fuite

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Ressources documentaires -> La Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation