Index du Forum


Résilience : Capacité d'une famille, d'un groupe ou d'une structure à s'adapter et rebondir suite à un choc violent.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Inquiétude

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Bienvenue sur le forum Transition -> Le bistrot des transitionnistes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Brouckaert Yves
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2010
Messages: 355

MessagePosté le: 21/07/2013, 22:06    Sujet du message: Inquiétude Répondre en citant

Un autre sujet me préoccupe : ce qui arrive à la nature, des maux divers dont la survenue va s’accélérant.

Il y eut la disparition des hirondelles, cela prit quelques années, et j’étais là, le printemps venu, soucieux, habité d’une inquiétude folle,
à côté du grand baquet d’eau installé au milieu de la cour. Mais elles ne revinrent pas.
Et j’ai comparé la perte de ces compagnes fidèles à celle d’êtres très chers, elles qui avaient accompagné mes ancêtres depuis
des milliers d’années. Qui sait encore la différence entre les mots gazouillis et gazouillement ?

Depuis, les fidèles alouettes, à leur tour, cessèrent de poser leur nid à même le sol, confondues avec la couleur de la terre.
Qui sait encore aujourd’hui que leur chant s’appelait le grisollement, avec cette particularité que cet oiseau charmant grisolait
ou grisollait dans le soleil, nous laissant le choix de cette graphie ?

En même temps, à peu de chose près, ce fut la perdrix, courant entre les rangs de pommes de terre suivie de sa triclée de petits affolés.
Qui se souviendra de son vol si particulier ?

Cela fut pour moi un peu comme si les arbres de la forêt se brisaient comme des allumettes sans même qu’une brise légère s’en fût mêlée.

Puis ce fut le tour des sansonnets innombrables qui par vagues successives venues de l’Est noircissaient le ciel.

Ensuite les moineaux à leur tour disparurent, remplacés inexplicablement par la mésange. Mais ce fut de courte durée, elles aussi ont disparu.

Cette année, pour la première fois, je n’ai pas entendu le chant merveilleux du troglodyte , cet oiseau si ténu dont le chant incroyablement
puissant annonçait dans la pénombre le jour nouveau.


Plus rien ne vient troubler la quiétude mortelle du ciel si ce n’est la pie, quelques merles et de parcimonieux ramiers.

Il va sans dire que toute la diversité de nos amis les oiseaux a subi le même sort.


Dans le même temps, les abeilles et leurs cousines, les centaines d’espèces de guêpes n’effrayent plus personne.

J’allais oublier le papillon si joli et si divers.

Cette année, même les mouches, si diverses, ne se posent plus sur nos tables. Même le moustique ne nous fredonne plus sa chanson obsédante
à l’oreille, la nuit venue.

Les arbres n’échappent pas à cette malédiction.

On se souvient, il y a près de cinquante ans, du sort subi par l’orme si joli.

Aujourd’hui, c’est le frêne qui subit le même sort.
Cet arbre si robuste, en quelques jours, périt à partir du faîte, le sol à ses pieds est jonché de feuilles à peine desséchées.
Ils ne sont pas tous atteints, à côté, d’autres spécimens présentent une santé insolente.

Le chêne, aussi, est frappé. Je ne peux dire encore dans quelle mesure, mais il perd des bribes (pour le moment) de sa ramure, toutes vertes,
qui tombent au sol comme si elles avaient été arrachées par le vent, mais elles tombent à son pied. Des branches entières se meurent.

Les platanes ne sont pas non plus en pleine forme : il faut attendre et voir.

Bien entendu la sécheresse persistante qui nous frappe doit avoir joué son rôle et aussi ce satané vent de Nord, Nord-Est, Est qui perdure depuis des mois.
Je suis inquiet. Dans le verger, des pommes sans nombre jonchent le sol. Il y a peu de poires cette année, difficile donc de se faire une idée. Peu de prunes aussi, même conclusion.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 21/07/2013, 22:06    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Bienvenue sur le forum Transition -> Le bistrot des transitionnistes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation