Index du Forum


Résilience : Capacité d'une famille, d'un groupe ou d'une structure à s'adapter et rebondir suite à un choc violent.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Évenements et conflits en Ukraine

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La revue de presse -> Tensions et risques de rupture
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jon
Président

Hors ligne

Inscrit le: 11 Jan 2011
Messages: 207
Localisation: Nord-ouest de la France

MessagePosté le: 03/03/2014, 22:01    Sujet du message: Évenements et conflits en Ukraine Répondre en citant

Ultimatum russe aux forces ukrainiennes

On y est ... Poutine ne prends plus de gants ... Enfin ... C'est Medvedev qui s'occupe de la com' pour le moment ...
On lit, ici et là, que certains instigateurs de la révolte sont des ultra-nationalistes ... On le dit ...
Ce conflit ne sent pas bon du tout ... Surtout que les russes ne sont pas du genre à abandonner facilement ...
Oui je vous le dis, ce conflit m'inquiète.
_________________
Jon, anciennement Eldherin ...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 03/03/2014, 22:01    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Brouckaert Yves
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2010
Messages: 355

MessagePosté le: 12/03/2014, 21:41    Sujet du message: Évenements et conflits en Ukraine Répondre en citant

Elderhin,
Avant de d’émettre ou d’admettre des affirmations, il faut avoir ouvert les yeux et les étagères à mégots.
Ceux qui ont suivi et suivent toujours ces événements savent – si toutefois ils ont la chance insigne de pouvoir lire entre les lignes – que ce qui nous est présenté ne tient pas la route.
Revenons quelque peu en arrière.
Lors de la chute du Mur, les ex-satellites de l’URSS ont été, dans une large majorité, intégrés à une allure affolante dans l’UE.
La plus grande démocratie du monde n’est pas étrangère à cet état de choses qui s’est empressée de s’y établir. Dans la foulée, l’OTAN, agence philanthropique s’il en est, leur a largement ouvert les portes. N’oublie pas l’acharnement dont l’antiterroriste primaire junior a pu faire preuve pour intégrer immédiatement la Turquie dans l’UE. Sans succès.
La lutte antiterroriste ensuite a propulsé la « Communauté internationale » en Afghanistan.
A cette occasion la plus grande démocratie du Monde a pu s’implanter, sous le couvert de cette idéologie foireuse, au Turkménistan, en kirghizie, et ailleurs. Elle n’a pu se projeter en Mongolie extérieure, à son grand regret.
Il me semble vraisemblable que cette présence « provisoire », mais qui dure (comme la présence française au Mali), a été la véritable raison de l’invasion d’un pays dont personne n’avait rien à faire, où par ailleurs l’URSS s’était auparavant cassé les dents.

Revenons en 2014.
Poutine aurait dû avoir les pieds et les mains liées pour cause de JO.
C’était mal le connaître, et surtout ne pas reconnaître les aspirations de vingt millions d’Ukrainiens russophones à une reconnaissance réelle de leur identité.
Il n’est pas douteux, même pour les Médias, et ce n’est pas peu dire, que la « Révolution » ukrainienne a été diligentée de l’« Etranger », les « éventuelles forces néonazies » auxquelles tu fais écho, ont été de notoriété publique soutenues par la plus grande démocratie du Monde. Et il s’agit bien de fascistes, qui, aujourd’hui, contrôlent tous les bâtiments publics et névralgiques de Kiev et d’ailleurs.

Ne pas voir cela relève au moins de la cécité.

Dans cette optique, imaginer que des « intentions d’implantation » soient douteuses relève de la fantaisie.
C’est cela, et cela seulement, qui a poussé la majorité des habitants de la Crimée (dont l’Histoire tumultueuse ne date d’hier : si tu ne trouves rien là-dessus dans tes manuels scolaires, sollicite les écrits d’un certain nombre d’historiens, tu tomberas de ta chaise) à se réfugier sous l’aisselle bienveillante de leur cousin qui, par extraordinaire, y a implanté depuis des lustres sa plus importante base navale dans les eaux de la Mer Noire.

Poutine, que j’exècre, a raison de faire ce qu’il a commencé de faire et, j’en suis persuadé, ce n’est pas fini. Il ne fait que réagir à des événements dont il n’est ni maître, ni même protagoniste initiateur.

Le bras armé se trouve ailleurs, dans l’ombre des gesticulations des Démocrates-Frères de l’UE.

Si tu cherches une raison aux velléités d’indépendance des russophones, interroge-toi à propos de la raison pour laquelle le nouveau « Parlement provisoire » a voté dans une grande urgence, mais ce n’était hier, la négation de la langue russe comme langue officielle dans le pays. On se croirait en Belgique…

Je suis persuadé que les 45 % de russophones du pays entreront, même le nez bouché, comme disait l’Autre en parlant de Chirac, en résistance contre ce pouvoir oppresseur.
Et contre la résistance d’un peuple, personne ne peut rien. Et sûrement pas tirer des plans sur la comète…
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:41    Sujet du message: Évenements et conflits en Ukraine

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La revue de presse -> Tensions et risques de rupture Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation