Index du Forum


Résilience : Capacité d'une famille, d'un groupe ou d'une structure à s'adapter et rebondir suite à un choc violent.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le fauchage sans prétrole ni électricité

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La transition au quotidien -> L'alimentation et l'eau
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Phyvette
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 453
Localisation: viroflay

MessagePosté le: 31/03/2014, 11:06    Sujet du message: Le fauchage sans prétrole ni électricité Répondre en citant

J'ai eu l'occasion une fois de faucher avec une faux. Ce n'est pas une mauvaise méthode, c'est très efficace même si c'est un peu physique.
Quand on dispose d'une faux bien aiguisée et du coup de main qui va bien c'est même surprenant de rapidité.
_________________
n°1
n°2
n° 3
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 31/03/2014, 11:06    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jon
Président

Hors ligne

Inscrit le: 11 Jan 2011
Messages: 207
Localisation: Nord-ouest de la France

MessagePosté le: 02/04/2014, 07:47    Sujet du message: Le fauchage sans prétrole ni électricité Répondre en citant


Défricher le terrain
(Revivre à la campagne, John Seymour, 1977)
{{{Vous devez répondre à ce sujet pour voir la partie cachée}}}

_________________
Jon, anciennement Eldherin ...


Dernière édition par Jon le 04/04/2014, 10:06; édité 1 fois
Revenir en haut
Jon
Président

Hors ligne

Inscrit le: 11 Jan 2011
Messages: 207
Localisation: Nord-ouest de la France

MessagePosté le: 02/04/2014, 08:13    Sujet du message: Le fauchage sans prétrole ni électricité Répondre en citant

A titre personnel, en arrivant sur les lieux de mon plan A, j'ai défriché plus de 400m² de surface avec un solide "fauchard".
Cette zone était envahie non seulement de chiendent et de liseron, mais aussi d'énormes chardons et autres "laiteux" (on les appelle comme ça ici)
Il faut bien garder à l'esprit de ne pas attendre que les herbes grainent. Sinon on démultiplie le problème en les secouant lors du fauchage.
Une fois coupés, les végétaux (contrairement aux autres) ne doivent pas se retrouver dans le compost ou le mulch, il faut le brûler dès qu'il est sec.



Pas tellement distribué dans nos magasins modernes, des marques comme STIHL fabriquent pourtant des fauchards ... Un achat groupé et une utilisation commune me paraissent particulièrement pertinents dans un cadre résilient. On utilise pas tous les jours ce genre d'outils.
_________________
Jon, anciennement Eldherin ...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:15    Sujet du message: Le fauchage sans prétrole ni électricité

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La transition au quotidien -> L'alimentation et l'eau Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation