Index du Forum


Résilience : Capacité d'une famille, d'un groupe ou d'une structure à s'adapter et rebondir suite à un choc violent.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Elasticité du PIB par rapport à la consommationd'énergie=60%

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La transition au quotidien -> L'énergie, les déplacements
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alter Egaux
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2010
Messages: 4 120
Localisation: Ile de France et Auvergne

MessagePosté le: 27/04/2014, 20:58    Sujet du message: Elasticité du PIB par rapport à la consommationd'énergie=60% Répondre en citant

Probablement un des articles les plus importants pour casser le dogme des économistes libéraux, sur le blog de Matthieu Auzanneau :

Gaël Giraud, du CNRS : « Le vrai rôle de l’énergie va obliger les économistes à changer de dogme ».

Citation:
Contrairement à ce qui est écrit dans tous les manuels d'économie, l'énergie (et non le capital, sans elle inerte) se révèle être LE facteur essentiel de la croissance, selon Gaël Giraud, 44 ans, directeur de recherche au CNRS et jésuite. Economistes, perpétuez-vous depuis deux siècles la même bourde fatidique ?


Citation:
“l'élasticité”, autrement dit la sensibilité du PIB par habitant par rapport à la consommation d'énergie est d'après vous de l'ordre de 60 %, et non de moins de 10 %


En passant :
Citation:
Or le prix du pétrole, comme celui du gaz de schiste nord-américain, ne résulte pas d'une pure rencontre concurrentielle de l'offre et de la demande. Tous deux sont soumis à diverses manipulations. Il apparaît que le mode de fixation du prix du pétrole spot, livrable à court terme, ressemble davantage à la fixation des taux monétaires du LIBOR qu'aux fictions idéales des manuels d'économie.


Laughing

Citation:
Mes propres travaux empiriques, menés sur près d'une cinquantaine de pays, et sur plus de quarante ans, montrent qu'en réalité l'élasticité du PIB par rapport à l'énergie primaire est comprise entre 40 %, pour les zones les moins dépendantes du pétrole, comme la France, et 70 % pour les Etats-Unis, avec une moyenne mondiale tournant autour de 60 %.


Autre extrait important :

Citation:
Depuis deux siècles, depuis les travaux d'Adam Smith et de David Ricardo, par exemple, la plupart des économistes expliquent que l'accumulation du capital est le secret de la croissance économique inédite que connaissent les sociétés occidentales, puis une partie du reste du monde. Marx était, lui aussi, convaincu de cette apparente évidence. Or, historiquement, l'accumulation du capital (au sens moderne) n'a pas commencé au 18ème siècle avec le début de la révolution industrielle, mais au moins deux cents ans plus tôt. Inversement, la première “révolution marchande” des 12ème et 13ème siècles, qui permit à l'Europe de sortir de la féodalité rurale, coïncide avec la généralisation des moulins à eau et à vent. Une nouvelle source énergétique, en plus de la photosynthèse (agriculture) et de la force animale, devenait disponible. De même, qui peut nier que la découverte des applications industrielles du charbon, puis du gaz et du pétrole (et, plus récemment, de l'atome) a joué un rôle décisif dans la révolution industrielle, et partant, comme moteur de la croissance ? De 1945 à 1975, les “trente glorieuses” ont été une période de croissance accélérée et aussi de consommation inédite d'hydrocarbures.

_________________
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 27/04/2014, 20:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Remas
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2010
Messages: 198
Localisation: Haute-savoie

MessagePosté le: 28/04/2014, 20:07    Sujet du message: Elasticité du PIB par rapport à la consommationd'énergie=60% Répondre en citant

J'ai lu aussi cette article, très intéressant.

The shift project avec pour président Jean Marc Jancovici fait des conférences et il parle notamment de cette relation PIB /conso d'energie. Tu l'as vu Alter ?
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=vW7WywnOxas
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:01    Sujet du message: Elasticité du PIB par rapport à la consommationd'énergie=60%

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La transition au quotidien -> L'énergie, les déplacements Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation